Binta Diallo, 20 ans  élève en classe de terminale, au lycée El hadji Malick Sy, est portée disparu depuis le samedi 4 janvier dernier. Ses camarades de classe ont boycotté hier, les courts pour alerter les autorités administratives et judiciaires sur les dangers que court la jeune fille  dans ce contexte tendu au Sénégal où des disparitions qui finissent de manière dramatique sont enregistrées chaque semaine.

Cette angoisse des élèves du lycée El Hadji Malick Sy est partagé par les habitant du quartier  Route de Dakar 2 ou vie la lycéenne. Ray Diop, mère de Binta Diallo, se souvient de la dernière fois qu’elle a vu sa fille  quitter son domicile pour se rendre au lycée. « Elle est sortie de la maison au coups de 7h le samedi 4 janvier. Quand elle n’a pas court l’aprém, elle travaille en groupe avec ses amis. Elle rentre au plus tard à 21h. Le jour de sa disparition, on est  resté jusqu’à 22h30mn sans la voir. Sa grande soeur couturière qui rentre à la même heure qu’elle  a demandé après elle. C’est seulement à cette instant que j’ai constaté qu’elle n’était pas encore rentrée », indique t-elle. Ses parents sont allés auprés d’une de ses camarades  de classes qui habite le quartier pour s’enquérir de ses nouvelles. Elle leur fera remarquer que Binta n’était pas venu en classe ce samedi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici