DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Lutte contre les hépatites: le PNLH, un programme pas comme les autres

0
Lors de la célébration au Sénégal de la journée mondiale de lutte contre les hépatites, le président de l’association « Saafara hépatite », Ibrahima Guèye, taxait le Programme national de lutte contre les hépatites (PNLH), « d’être vide, inactif et dont la gestion devrait être revue », des propos qui n’ont pas été du goût du coordonnateur du programme depuis sa création, le Pr Aminata Sall DIALLO. Et cette dernière n’a pas tardé à apporter une réplique à ses propos de M. Gueye qu’elle qualifie de contre-vérités.
Créé sur initiative du Pr Aminata Sall Diallo sous le régime de Abdou Diouf, le PNLH dont le budget qu’ils ont pu avoir que 7 ans après la création du programme ainsi que leur intégration au Ministère de la santé, est passé de 20 millions à 35 millions pour encore baisser de presque 10% , soit 27 millions, n’en fait pas moins quant à la continuité « de ses activités, avec succès », souligne le coordonnateur, Pr Sall Diallo.
Revenant sur les réalisation du PNLH, dans un communiqué dans lequel elle rappelle son histoire, son organisation et ses perspectives, Mme Diallo de lister les acquis de la structure qu’elle dirige.
« Une vaccination de 30% des enfants de 0 à 5 ans entre 1999 et 2004,  avant l’introduction de la vaccination dans le PEV, vaccination à la naissance,  s’il vous plait.  Notre reconnaissance à la FEDSP qui a consenti une subvention de 99% du prix du vaccin (500FCFA vs 10 000 FCFA le prix d’acquisition) et qui a permis de vacciner dans des coins reculés du Sénégal. Je dois également préciser que nous avons largement contribué au montage du dossier  qui a permis l’éligibilité du Sénégal aux fonds GAVI , à côté du Dr Pape Coumba Faye , ex directeur la prévention », explique-t-elle.
Avant d’ajouter, « nous avons porté le combat pour la vaccination à la naissance,   seul gage de contrôle de l’hépatite B,  par une production scientifique sans conteste ;  et parcouru l’Afrique et le monde pour présenter nos résultats dont les recherches ont été menées en collaboration avec le Pr Mary Teuw Niane, actuel Ministre de l’Enseignement Supérieur , de la Recherche et de l’Innovation », dira-t-elle.
Ayant toujours eu pour créneau, « informer juste et vrai sur les hépatites », le PNLH, à en croire son coordonnateur, s’est toujours  impliqué « personnellement pour informer, sensibiliser, convaincre les Autorités, au point que notre image était systématiquement associée à la  lutte contre les hépatites au Sénégal et m’a valu d’être nommée comme conseiller de la Directrice Générale de l’OMS, Mme Marguerite Chan dans le cadre du STAC Hep ».
Pour finir, Pr Aminata Sall Diallo est revenue sur tous les efforts faits dans le traitement, avec la réduction de 50% et le dépistage de milliers de personnes à risque, à rappelé à M. Gueye que c’est le PNLH, dans sa générosité,  » vous a remis à titre gracieux  toutes les doses qui étaient nécessaires à votre traitement et qui se chiffrent en millions de FCFA ».
Pr Diallo qui appelle à plus d’investissements dans la lutte contre les hépatites à annoncer la tenue prochaine d’une table ronde des bailleurs au mois de Septembre, se dit « convaincue que  la lutte contre les hépatites est à la croisée des chemins ». Et invite tout le monde « à canaliser notre énergie pour venir à bout de ce fléau dans l’intérêt exclusif des populations ».
Par mounamak
laissez un commentaire