DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

SENSIBILITE DU TERRORISME: « L’Etat doit faire preuve de lucidité et de discernement… »

0

L’Etat du Sénégal  doit  faire preuve  de  lucidité et de  discernement pour ce qui est du traitement des dossiers sensibles comme le terrorisme.  C’est  du  moins  l’invite  faite par Me  Moussa  Sarr,  avocat  à la Cour.  Il  s' »exprimait   face  à la presse  à Kaolack suite  à  une   invitation   faite  au  pool  d’avocat  (7) par  Imam  Alioune  Ndao.  Pour l’avocat, « on ne doit pas faire de la confusion entre des faits imaginaires, des faits hypothétiques et des faits réels.    Dans  la même  lancé on  devrait  éviter d’arrêter des gens qui n’ont rien à  voir ou qui n’ont commis aucune faute, aucun crime ou délit c’est ça le débat ».

En effet, Imam Alioune Badara Ndao a reçu la délégation du pool des avocats qui défendaient son dossier. La délégation dirigée par Me Moussa Sarr, était l’invitée d’honneur dudit client, ce vendredi, à Kaolack. Les  robes  noires  ont  effectué  la  prière  du  vendredi chez  l’imam. Cette  rencontre  entre  avocats  et  client  était  une  manière  pour le second  cité  de  se réjouir  de  l’issue  du  procès  au sortir  duquel, il a été  acquitté  de  tous  les  crimes pour lesquels il était  poursuivu  et condamné pour  détention  d’arme.

S’agissant   du  débat  sur  les  dommages  et  intérêts  agités  par  l’opinion, Me  Sarr  précisera  que  jamais  son  client  n’a  fait  une  telle  demande.  Ce, même  s’il a subi un préjudice  pendant son incarcération. « Imam Alioune n’a jamais demandé de réparation, il est un croyant et l’Islam est une religion de pardon, de tolérance. L’épreuve qu’avait vécu imam Ndao est substantiellement liée à la vie de tout saint homme et comme l’a recommandée l’islam, ce dernier a tout pardonné ».

Dans la même dynamique  Abdoulaye Ndao frère et porte parole d’imam Alioune Badara Ndao à inviter le gouvernement a mieux revoir sa  stratégie et  de penser  aux innocents

 

Par Birane Niass

(Kaolack

laissez un commentaire