Les  chirurgiens  sont  laissés  en  rade  dans  cette  lutte  contre  la  covid-19.  A  ce  jour  ils n’ont  reçu  de  l’Etat  ou  du  ministère  aucun  matériel  de  protection.  Que  ce  soit  dans  le  public  ou  dans  le  privé.  Dans  le  privé,  le  matériel  qui  est  donné  ne couvre  même  pas un  cabinet  et  a été  rendu  au convoyeur.  « Nous  lançons  un  appel  aux  autorités  pour  que  le    personnel  de  santé  dentaire  soit  protégé.  La  maladie  est  toujours  là  et  il  faudrait  que  nous  puissions  continuer  de  travailler    dans  la  sécurité » a  dit  le  président  de  l’ordre national des  chirurgiens  dentistes  face  à  la  presse  ce  mercredi 14 octobre .   Selon Mamadou  Ka, le  manque  à  gagner  est lié  à  la  rareté  des   patients,  la  cherté  du  matériel. «  La  loi  de  résilience  économique  ne  prend  pas  en  compte  les  chirurgiens  dentistes  alors  que  nous   avons  envoyé  une  correspondance  à  qui  de  droit » se  désole-t-il

Pourtant  ajoute  le  Président  de  l’ordre, ses  pairs   sont, à  cause  de  l’environnement  de  travail  les  plus   exposés   par  la  pandémie  de  covid 19. « Nous  travaillons  la  main  dans  la  bouche,  cela  avec des  instruments  qui  dégagent  des  aérosols  qui  nous  exposent  au  même  titre  que  nos  patients.  Nous  avaons  donc  pris les  devants  et   les  précautions  pour  nous  protéger et  protéger   nos  patients. Aujourd’hui  nous  avons  cette  certitude, de  travailler  en sécurité malgré  le  coût.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici