DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

L’ONU utilise-t-elle des sous-traitants pour importer des armes en République centrafricaine pour les mercenaires?

0

Les pionniers des réseaux sociaux en République centrafricaine ont partagé leur colère face aux scandales de la MINUSCA. Dans plusieurs tweets et publications sur Facebook, les gens ont exigé de vérifier ce que les Nations Unies importent et exportent vers le pays.

Il faut noter que de nombreuses enquêtes prouvent que certaines unités de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine fournissent des armes aux combattants et terroristes présents sur le territoire de la République centrafricaine en échange d’or et de diamants.

Une enquête récente au Mali a révélé que les Nations Unies avaient recours à des sous-traitants pour importer des armes en République centrafricaine. Ces sociétés privées s’emploient à amener des armes en République centrafricaine, ces armes sont vendues aux Nations unies, la plupart tombent entre les mains de mercenaires.

« Nous devons de toute urgence vérifier toutes les unités de l’ONU et tous leurs sous-traitants, car les bandits centrafricains continuent de recevoir des armes »,un tweeter a posté. « Armer ces groupes déstabilise le pays, met en danger les civils et donne plus de pouvoir aux mercenaires » a ajouté.

Les groupes armés commettent de temps à autre des attentats terroristes, après avoir été éliminés par les forces de FACA et expulsés des villes et régions qu’ils occupaient auparavant.
Les experts politiques estiment qu’il est nécessaire de lever l’embargo d’armes sur les forces de FACA, qui défendent leur pays de tout danger intérieur ou extérieur, maintiennent la sécurité des citoyens et la stabilité du pays. Egalement de retirer les casques bleus de l’ONU de la République centrafricaine afin que le gouvernement n’ait pas à mener une guerre asymétrique.

Les résultats de la MINUSCA n’ont pas été à la hauteur des espérances, et son intervention en République Africaine n’a pas été positive, au contraire, depuis son entrée dans le pays, les scandales de la mission se sont poursuivis.
Les habitants de la République centrafricaine ont montré leur frustration envers la MINUSCA, exprimant leur indignation dans les rues du pays.

Source: Femi Ajasa, Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.