Cette affaire de terre qui oppose les populations de Tobène aux Ics continuent de susciter des réactions après l’arrestation de plusieurs personnes de la localité.

Le Directeur Exécutif de Amnesty International section Sénégal condamne sur sa page facebook « Nous condamnons le recours à la force pour régler le différend qui oppose l’État et les ICS aux populations de Tobéne au sujet du barème d’indemnisation pour des terres agricoles affectées à cette entreprise. Nous demandons la libération de toutes les personnes interpellées dans le village le mercredi 12 août 2020 et détenues dans des locaux de la gendarmerie à Mboro et Tivaouane ».

A noter que les populations se disent déterminer à aller jusqu’au bout pour obtenir gain de cause.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici