DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Liban: l’agitation gagne la rue chiite

0

Le nouveau round de protestation au Liban est caractérisé par le réveil de la rue chiite largement restée à l’écart du mouvement de contestation contre la classe politique qui a éclaté le 19 octobre 2019.

Comme partout au Liban, des manifestants en colère ont coupé des routes dans des régions à majorité chiite, comme la banlieue sud de Beyrouth ou le Sud du pays. L’agitation au sein de la communauté chiite, largement acquise au Hezbollah et au mouvement Amal, présidé par le chef du Parlement Nabih Berry, est inhabituelle.

Le Hezbollah porte un regard critique sur la contestation, qu’il soupçonne d’être manipulée par ses adversaires locaux ou même par des puissances étrangères. Mais comme la majorité des Libanais, les chiites sont durement touchés par la crise économique qui s’est aggravée en raison de la dépréciation de la livre et de la flambée des prix qui s’en est suivie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.