DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Les trois possibilités qui s’offrent à Macky pour révoquer Abc

0

La révocation du Médiateur de la République, Alioune Badara Cissé  se murmure, depuis quelques temps, dans les hautes sphères  de l’Etat. Les proches de Macky ne digèrent nullement les sorties répétées de Abc critiquant ouvertement, à chaque fois que l’occasion lui est offerte, la gestion du régime en place. D’ailleurs, la semaine dernière, le ministre de la justice, Ismaila Madior Fall a évoqué sa révocation dans une de ses sorties.

En effet, le Dr Nfally Camara, enseignant-chercheur à la faculté de droit de l’Ucad, a tenu à répondre par l’affirmative sur la possibilité de révoquer le Médiateur de la république. À son avis trois possibilités s’offrent à Macky Sall pour se débarrasser d’Alioune Badara Cissé qui, ces derniers jours, ne cesse de multiplier les attaques contre son pouvoir.

Première possibilité : la révocation pour « faute grave ». « Le médiateur est tenu par la neutralité, pose Dr Camara dans L’Observateur. Donc il n’a pas le droit de faire des déclarations publiques parce que lui-même, s’il doit s’auto-saisir, il doit en informer le président de la République. S’il fait des déclarations publiques, il faillit à l’obligation  de neutralité et l’obligation de réserve. Sous ce rapport, il peut faire l’objet d’une révocation. »

Deuxième possibilité : « Le président de la République peut décider, avant le terme du mandat du médiateur de supprimer le poste de médiateur et le remplacer par une autre institution de défense des citoyens. A ce moment, (ABC) perd son mandat. »

La troisième possibilité est la solution finale : « Le président de la République peut purement et simplement supprimer l’institution du médiateur de la République. Le (chef de l’État) (nommant) à des emplois civils et militaires, peut également mettre fin à ses emplois. »

laissez un commentaire