DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Les secrets de l’audition de Bah Diakhaté

0

Le procureur de la République n’a pas tardé à s’autosaisir pour ordonner l’arrestation du chroniqueur Bah Diakhaté qui l’accuse, dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, d’être mal placé pour parler d’homosexualité.

Bah Diakhaté qui a été cueilli chez lui par des éléments de la Division des investigations criminelles (Dic), a été longuement entendu par les enquêteurs de la Dic. D’abord, il a été interrogé sur la vidéo qu’il reconnaît avoir publiée. Ensuite, il soutient avoir bel et bien tenu les propos incriminés. Toutefois, sur une dizaine de questions, il n’a pas pu apporter des preuves sur les accusations contre le Premier ministre.

Bah Diakhaté a bien répondu aux questions des enquêteurs en présence de cinq (5) avocats, dont Me El Hadji Diouf. Des sources judiciaires renseignent que le chroniqueur risque de tomber sous le coup de l’article 254 du Code pénal qui dispose que «l’offense au président de la République par l’un des moyens énoncés dans l’article 248 est punie d’un emprisonnement de six mois à deux ans et d’une amende de 100 000 à 1 500 000 FCfa ou de l’une de ces deux peines seulement».

L’alinéa 2 de la même disposition précise : «Les peines prévues à l’alinéa précédent sont applicables à l’offense à la personne qui exerce tout ou partie des prérogatives du président de la République.» Bah Diakhaté qui a été auditionné jusque tard dans la soirée, pourrait être mis à la disposition du procureur de la République au plus tard mercredi.

laissez un commentaire