DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Les dangers des Mutilations Génitales Féminines

0

Les mutilations génitales féminines recouvrent l’ensemble des interventions qui consistent à altérer ou à léser les organes génitaux de la femme pour des raisons non médicales. Elles sont reconnues au niveau international comme étant une violation des droits fondamentaux des femmes et des filles.

L’âge pendant lequel on pratique les MGF varie selon les ethnies mais elles se font généralement avant l’âge de 10 ans, sans anesthésie, dans des conditions d’hygiène précaires avec des outils comme des lames de rasoir, des ciseaux, des couteaux ou des morceaux de verres. Elles présentent beaucoup de dangers aussi bien dans l’immédiat qu’à long terme.

Au moment de l’intervention : toutes les conditions d’hygiène et médicales ne sont pas réunies et souvent c’est fait clandestinement dans des endroits qui exposent les filles à toutes sortes de maladies et même à la mort par hémorragie.

Séquelles psychologiques : la douleur intense ressentie au moment des faits cause un état de choc émotionnel qu’on peut trainer toute la vie, rien que le souvenir de cette douleur peut entrainer une phobie de tout contact au niveau cette partie du corps ; le fait de savoir qu’une partie de notre féminité nous a été enlevée amène certaines à avoir le sentiment de ne pas être de vraies femmes comme les autres ; la plupart des femmes excisées ont des problèmes de sexualité et peuvent avoir des douleurs atroces pendant les rapports sexuels car les blessures ne se cicatrisent pas totalement en général.

Conséquences sur la santé : Elles contractent facilement des infections susceptibles de causer des complications obstétricales et gynécologiques. Par ailleurs, les femmes excisées sont plus exposées pendant l’accouchement avec un taux élevé de mortalité maternelle, la mutilation engendre la non élasticité des organes génitaux qui ne se dilatent plus et causent des hémorragies en se déchirant, s’y ajoute les risque de survenance des fistules obstétricales.

Certes, toutes les femmes ne sont pas affectées de la manière par les complications, mais il est très rare de voir des femmes mutilées qui ne présentent aucune de ses séquelles aussi bien physiques, psychologiques que sexuelles causées par les MGF/E.

 

Par mounamak

laissez un commentaire