C’est pratiquement toute la famille qui va se présenter aujourd’hui pour répondre du délit de recel de riz mouillé d’une valeur de 21 millions. L’affaire sera jugée aujourd’hui au tribunal régional hors classe de Dakar, à moins qu’il y est un renvoi à la demande des avocats.

En effet, l’affaire avait éclaté en 2013 lors que trois camions de riz en destination du Mali ont étaient détournés et déchargés  au garage du promoteur de lutte, en l’occurrence Massata Ndiaye a été arrêté par la Dic et déféré au parquet à la fin de l’enquête.

Le dossier a été confié au juge du deuxième cabinet Samba Sall qui avait placé sous mandat de dépôt Massata Ndiaye pour  recel de marchandises frauduleuses d’une valeur de 84 tonnes. Quand à Aziz Ndiaye et son père, ils ont été placés sous contrôle judiciaire. Car le promoteur de lutte avait autorisé son père a déchargé une certaine quantité de riz mouillé qu’il s’est procuré auprès de la douane.

Seulement avait-il précisé  qu’il n’était pas informé des deux autres déchargements  faits par Massata Ndiaye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici