DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Le Président Sall a inauguré le nouveau centre des opérations d’urgence sanitaire

0
Le Président de la république a procédé ce matin )à l’inauguration du Centre des Opérations d’urgence Sanitaire (COUS), construit au sein du Centre hospitalier de Fann.
Selon le Président, ce centre d’un coût de 2 milliards FCfa, batie sur une surface de 1500 m2n, « témoigne de l’ambition du Sénégal d’instaurer durablement cette culture d’anticipation pour détecter et gérer les urgences sanitaires avec efficacité et méthode ».
Il poursuit, « notre pays a créé dés le 1er décembre 2014, le COUS en vue d’améliorer notre système des urgences sanitaires… Avec cette infrastructure de qualité, notre pays dispose d’une meilleure capacité dans la gestion des risques et crises sanitaire ».
Le siège du COUS est le fruit de la coopération entre le Sénégal et les Etats-Unis, particulièrement l’Agence de la Défense pour la Réduction des Menaces (DTRA), pour la construction et l’équipement.
« La construction de ce magnifique centre des opérations d’urgence sanitaire témoigne de la profondeur et de la solidité des liens de partenariat entre le gouvernement des Etats unis et le Sénégal », a estimé l’ambassadeur des Etats Unis au Sénégal, Tulinabo Mushingi.
Et le Diplomate d’ajouter, « avec la multiplication des voyages et l’intensification de la mondialisation, une faille dans la sûreté biologique d’un pays peut se transformer en menace immédiate pour la santé et l’économie des autres pays. Ainsi, il est impératif de poursuivre la collaboration, le travail d’équipe et la coopération internationale dans ce domaine ».
Le COUS est un bâtiment ultra moderne, un des premiers en son genre sur le continent, équipé selon les standards internationaux avec un accent particulier sur la sécurité des locaux et des informations.
Le Centre des Opérations d’Urgence Sanitaire COUS, créé le 1er décembre 2014 par arrêté ministériel est présenté comme une structure de coordination des urgences sanitaires.
Ses missions sont : « définir les mesures d’urgence à mettre en œuvre selon les situations d’urgence sanitaires, coordonner l’action des différents acteurs impliqués dans la réponse aux urgences sanitaires, superviser les opérations de terrain, assurer la liaison entre acteurs de la réponse d’urgence et le Ministre de la Santé ».
Il vise aussi à « assurer la surveillance épidémiologique des maladies à potentiel épidémique non ciblées par le Programme Elargi de Vaccination (PEV), coordonner la mise en place d’un système de contrôle sanitaire efficace au niveau des points d’entrée (air, mer et terre), susciter un système de surveillance intégré avec les autres secteurs, assurer la coordination du Point Focal du Règlement Sanitaire International (RSI) ».
laissez un commentaire