S'Informer devient un plaisir

«Le président Emmanuel MACRON giflé lors d’un déplacement : pour une société de débat, de tolérance de respect et de profonde rénovation des valeurs républicaines» par Amadou Bal BA –

0

Le président Emmanuel MACRON a été giflé par un manifestant. Mon premier réflexe est de condamner, énergiquement, cet acte odieux et inqualifiable contre le chef de l’Etat, représentant de la Nation. Le monde politique ce n’est pas la guerre civile, c’est un débat d’idées. Aussi mes adversaires politiques, les politiques au premier rang desquels le président MACRON ne sont pas en mes ennemis.

Je suis en profond désaccord avec le président MACRON et en particulier depuis qu’il a fait un virage vers l’extrême-droite, à travers son séparatisme assumé. Cependant, les conflits, tant qu’on est encore en démocratie, ne se vident, uniquement, que par la voie pacifique et par le débat d’idées ; à échéance régulière, les citoyens tranchent. Ils l’ont fait aux municipales de juin 2020 et la Gauche a conquis de nouvelles villes comme Bordeaux et Marseille. Le 6 juin 2021, Mme Lamia EL AARAJE dans le 20ème arrondissement a gagné haute son siège à l’Assemblée nationale.

Aussi je le redis, fermement et calmement, que la stratégie de Mme Anne HIDALGO, visant à rassembler la Gauche démocratique est la seule viable, efficace et responsable, dans ces régionales des 20 et 27 juin 2021, ainsi pour les présidentielles de 2022.

Pourtant, même si certains se bouchent le nez et ferment les yeux devant la haine et la stigmatisation des autres, notre société recèle de graves doses de violences. Je ne parle pas seulement que des gens du couteau ou ceux qui les acquittent, pas plus que cette semaine au bénéfice du doute. Qui a aussi empêché Mme Anne HIDALGO d’entrer tout récemment à la Bellevilloise, lors d’un meeting de soutien à Mme Lamia AARAJE, devenue depuis lors, députée.

J’évoque, aussi ce refus de déboulonner les statues esclavagistes et colonialistes, cette célébration de Napoléon et des idées nauséabondes de l’extrême droite pour sauver son mandat calamiteux. Je parle des milliards pleuvent aussi maintenant, essentiellement, pour les gens de la finance quand, il n’y a pas si longtemps, on éborgnait les Gilets jaunes, matraquait le personnel soignant et les retraités. Il fut même un temps où ces gens qui vont bien voulaient retirer 5 euros aux pauvres. Et toutes réformes infâmes (retraites, chômage) ; qui ne sont pas abrogées, mais seulement suspendues. Est-ce maintenant l’arroseur arrosé ; cette gifle contre le chef de l’Etat est d’une gravité exceptionnelle ; elle ne me réjouis pas ; c’est un délitement sans précédent des valeurs républicaines. Il en est ainsi de ces ligues factieuses, de ces militaires dans leurs tribunes médiatiques, narguant l’Etat républicain.

Je le souligne souvent mes posts sur Facebook sont régulièrement supprimés ou disparaissent de longues minutes. Je ne représente rien que moi-même. Pourquoi cet acharnement bête ?

Par conséquent, j’en appelle, alors qu’il est encore temps, à une rénovation profondes des valeurs républicaines. Il y a le Bien et le Mal, et des lignes rouges qu’un Républicain ne doit jamais franchir. Le Rassemblement national ne fait pas partie des formations politiques républicaines. L’avoir reconnu et légitimé, tout en niant farouchement l’esprit colonialiste et esclavagiste ainsi que les violences policières, voilà une des plus graves gifles à notre démocratie. Et en plus que le Chef de l’Etat court après ces idées négrophobes et islamophobes, c’est qui me désole et me fâche. Où va-t-on ?

On ne va pas quand même confiner la démocratie et interdire aux femmes et hommes politiques d’aller serrer les paluches, de peur de prendre une retentissante baffle. Laisser faire, ce serait alors le début de la Nuit des longs couteaux.

Solidaire avec le président MACRON, contre la grave injustice dont il a été l’objet, et près à manifester à la Place de la République, je renouvelle mes appels constants pour une société de tolérance, de débat et de confrontation d’idées, pour un bien-vivre ensemble dans le respect mutuel.

Paris le 8 juin 2021 par Amadou Bal BA – http://baamadou.over-blog.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.