DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

LE MAA invoque l’histoire et prouve qu’ALY  Ngouille ne peut pas faire gagner des élections

0

L’opposition Sénégalaise a un comportement  antirépublicain qu’il  faut déplorer. Du moins de l’avis Mouvement des Aperistes Authentiques. L’entité a fait la déduction dans le cadre d’une  réunion  qu’elle  a tenue et dont le procès  verbal nous a été  transmis.  En effet  note le texte, il est  difficile de comprendre comment un ancien chef d’Etat (Abdoulaye Wade) un ex président d’assemblée nationale (Pape Diop), un autre du Sénat  et un ancien  premier ministre  (Idrissa Seck entre autre composantes de l’opposition des députés, directeurs généraux, diplomates ministres d’Etat, violent la loi. Et faisant allusion notamment A l’initiative pour des élections démocratiques ( IED)  qui a  bravé l’arrêté Ousmane Ngom le vendredi 09 Mars 2018. Le communiqué  mentionne en outre que  ce comportement  a causé  des manques à gagner comme la fermeture des Banques, des Magasins, des Galeries commerciales pour les Touristes, l’inactivité des Marchands ambulants, inaccessibilité des malades pour se rendre aux hôpitaux. Par ailleurs, «  une opposition responsable ne se cache dans un Établissement scolaire en cherchant une Bavure Policière comme cela a été le   cas  avec l’école Mame Yacine Diagne le 09 Février 2018 » C’est simplement dans le cadre de leur marche autorisée, ils se sont rendu compte que  ce n’était  qu’une petite mobilisation qui démontre leur perte de vitesse qu’il se démêle à  ne pas obéir à la loi. Cela les indispose face à un candidat qui a un bilan reluisant en ci peu de temps.

 

Dans la même dynamique l’entité affirme qu’il est impossible pour  un ministre de l’intérieur de faire gagner des élections.  Et d’invoquer  l’histoire, Cheikh Tidiane Sy Ministre  de l’intérieur avec la coalition SOPI avaient perdu plusieurs communes, grandes villes, et régions. En 2012, lors des élections présidentielles, Ousmane Ngom était Ministre d’état charge de l’intérieur, superviseur du processus électoral et de l’administration territoriale malgré tout cela Abdoulaye Wade avait perdu. En juillet 2014, Abdoulaye Daouda Diallo, ministre de l’intérieur, la coalition Benno Bok Yakaar avait perdu des communes, des villes, et des départements. En juillet 2017, lors des législatives la coalition Beno Bok Yakaar avait perdu le département de Mbacke, kedougou, Saraya, et l’Europe du sud ( Italie,Espagne, Portugal ). Le communiqué  mentionne que l’opposition qui cite les pays occidentaux ont oublié qu’en France Giscard d’Estaing avait perdu l’élection présidentielle de 1981avec son ministre de l’intérieur Christian Bonnet devant François Mitterrand.

 

En 1986 le parti socialiste ( Mitterrand ) avait perdu les législatives avec le Ministre de l’intérieur Pierre Joxe, ainsi qu’en 1993 avec le Ministre de l’intérieur Paul Quilles. En 1988, Jacques Chirac avec son Ministre de l’intérieur Charles Pasqua avaient perdu les élections présidentielles. En 1997, Jacques Chirac avec son Ministre de l’intérieur Jean Louis Debré avaient perdu les législatives. A cet effet, le MAA (Mouvement des Aperistes Authentiques)renouvelle sa confiance à l’endroit de l’administration sénégalaise, aux services compétents en matière électorale, et demande que l’arrêté Ousmane Ngom soit applique dans toute sa rigueur pour la protection des citoyens et de leurs biens au nom de la continuité de l’état.

 

laissez un commentaire