L’accord est axé sur un renforcement de l’engagement et du partage des connaissances entre les deux institutions et garantit une coopération renforcée dans le financement conjoint de projets des secteurs public et privé.

Le Fonds OPEP pour le développement international (Fonds OPEP) (www.OPECFund.org) et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) ont signé un accord-cadre destiné à renforcer davantage leur coopération en matière de développement dans les pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), à savoir : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

L’accord est axé sur un renforcement de l’engagement et du partage des connaissances entre les deux institutions et garantit une coopération renforcée dans le financement conjoint de projets des secteurs public et privé, ainsi que le soutien au commerce international et à l’intégration régionale. Il constitue également une occasion pour le Fonds OPEP et la BOAD d’unir leurs efforts dans l’atténuation directe des répercussions négatives de la COVID-19 sur l’activité économique dans les pays d’Afrique de l’Ouest.

En signant l’accord au nom du Fonds OPEP, son directeur général, le docteur Abdulhamid Alkhalifa, a déclaré : « Nous sommes enchantés de développer notre partenariat et de collaborer avec la BOAD en faveur de notre cause commune. Les pays d’Afrique de l’Ouest affichent un potentiel important en matière d’accroissement des flux commerciaux et de renforcement de la compétitivité, ce qui stimulera la croissance, réduira la pauvreté et créera de nouveaux emplois dans la région. L’expertise mondiale du Fonds OPEP, associée à la forte présence régionale de la BOAD, aidera la région à résister aux répercussions de la pandémie et à améliorer sa compétitivité au sein de l’économie mondiale ».

Serge Ekué, président de la BOAD a salué « l’engagement et le partenariat croissant entre l’Afrique et le Fonds OPEP, qui se traduit par un soutien à la BOAD depuis plusieurs décennies maintenant, contribuant ainsi à la croissance et au développement durable dans les États membres de l’UEMOA ». Il a ajouté que la mise en œuvre de cet accord-cadre contribuera à soutenir les objectifs du nouveau plan stratégique de la BOAD pour la période 2021-2025, dans le but « d’accroître les effets de ses interventions en matière de résultats de développement en finançant des investissements productifs et en créant des emplois pour les jeunes et les femmes, tout en accordant une attention particulière aux micro, petites et moyennes entreprises (MPME), aux infrastructures de transport et à la numérisation, à l’agriculture et à la sécurité alimentaire, à l’énergie, à l’immobilier, à la santé et à l’éducation. »

Le Fonds OPEP et la BOAD collaborent depuis 1983 et ont financé conjointement 25 projets de financement public, privé et commercial. Le Fonds OPEP a également accordé trois prêts directs à la BOAD en vue de soutenir le secteur privé et les projets de financement du commerce au sein de l’UEMOA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici