S'Informer devient un plaisir

Le Dg de DDD en «kheulweu » contre Me Moussa Diop: 200 agents fictifs découverts

0

La sortie de maître Moussa DIOP, ancien directeur général de la société de transport public Dakar Dem Dikk est restée en travers de la gorge de son successeur. Il est rentré dans un «kheulweu » noir pour descendre Me DIOP, qu’ il invite à arrêter de dire des contrevérités. «C’est du cinéma, qu’il arrête. Je suis sûre qu’il n’est pas fier du travail qu’il a fait à Dakar Dem Dikk ».

La guerre est désormais lancée entre les deux Dg de Ddd. L’ex attaque, l’actuelle promet des répliques à chaque sortie de son prédécesseur.  Face à la presse, Me Sylla n’a pas mâché ses mots. Maux pour mots, il a démonté par pièce, les accusations  de Me Moussa DIOP, qui a annoncé que  Oumar Sylla refuse de lui payer ses indemnités de fin de missions sur instructions du Président Macky Sall ».

«Je lui rappelle que c’est un homme de droit, qu’il fut directeur et qu’un homme d’Etat doit adopter une posture et un discours empreint de vérités. Je ne penserais pas qu’il pouvait descendre aussi bas et raconte des contrevérités ».

En effet, le M. Sylla informe l’opinion que Me Moussa DIOP a laissé DDD dans une situation financière critique, avec des pertes estimés à « 36 milliards, des dettes sociales à hauteur de 7,140 milliards… Et au matin du « 15 septembre, jour ou j’ai pris fonction, il n’y  avait  que 81 millions dans les caisses  de la société. »

Mieux, en à croire le Dg de DDD, lorsqu’il quittait, le Conseil d’Administratif à voté un budget de 120 millions pour les indemnités de payement.  Le CA est composé de différentes personnes issue de différentes structures sur les quels les président de la République ne peut influer les défaisons.

Mais malgré tout, avec les difficultés dans lesquelles il a plongé la société, M. Sylla informe que Me Moussa DIOP  l’a sollicité, le jour de la passation de service, pour qu’il l’aide à rentrer dans ses fonds.  « Je lui ai payé 30 millions estimés à 6 mois de salaire sur les 120 millions des indemnités et 28 millions d’indemnités de départ lui ont été payés ».

Donc, estime, M. Sylla, « il a laissé une entreprise en difficultés et on lui a payé l’équivalent de 60 millions. «Il ne cherche qu’à faire diversion, rien n’est vrai dans ses propos », dit-il.

Toujours, pour prouver la mauvaise gestion de Me Moussa DIOP, Me Sylla annonce une situation inquiétante du parc automobile, dont les 50% sont en pannes.

«Le parc automobile compte 1032 bus, 475 neufs en 2016, et 325 mini-bus tâta en 2019, des bus ashock avec des pièces de rechanges. Donc il faut l’admettre 504 sont en pannes soit 50% du parc », révèle-t-il tout en assurant que 100 ont été réparés. Pire, continue M. Sylla,  DDD avait perdu la confiance avec ses partenaires et devait 1 milliard de Fcfa de carburant. »

Et pour clore le débat, le Dg de Dakar Dem Dikk justifie la sortie de Me Moussa DIOP par l’audit physique interne fait par la Direction des ressources humaines, qui a montré qu’il y avait plus de 200 emplois fictifs.

Et ajoute, « il est en colère parce que j’ai licencié sa femme à qui il avait accordé une disponibilité renouvelée qui a pris fin en Octobre. Mais elle n’est pas revenue, je le considère comme un abandon de poste et je les licencié avec 6 autres agents. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.