DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Le compte-rendu du conseil des ministres de ce mercredi 03 juillet 2024

0

Le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Bassirou Diomaye Diakhar FAYE a
présidé, ce mercredi 03 juillet 2024, la réunion hebdomadaire du Conseil des Ministres, au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le Président de la République a mis l’accent sur la deuxième édition de la Journée nationale de mobilisation sociale « SETAL SUNU REW » prévue le samedi 06 juillet 2024. Il a demandé au Gouvernement de prendre toutes les
dispositions nécessaires pour assurer le succès de cette seconde journée d’engagement citoyen pour l’amélioration de notre cadre de vie en veillant à l’implication des collectivités
territoriales, des forces vives de la Nation et de toutes les parties prenantes, publiques comme
privées.

Evoquant la question de l’accompagnement du secteur informel et de la modernisation de l’urbanisme commercial, le Chef de l’Etat a rappelé que le secteur informel occupe une
frange importante de la population du Sénégal. Il a demandé au Gouvernement d’accorder une attention particulière à la transformation de ce secteur et à l’appui des acteurs concernés, à
travers les différents mécanismes et instruments d’encadrement et de financement de l’Etat et de ses démembrements.

Dans cet esprit, le Président de la République a demandé au Premier Ministre d’accélérer la restructuration du Programme de Modernisation et de Gestion des marchés (PROMOGEM), structure majeure d’accompagnement de la transformation du secteur informel et de
l’urbanisme commercial au Sénégal. Il a souligné l’impératif de nouer un partenariat solide et permanent entre l’Etat, les collectivités territoriales et le secteur privé, national en particulier, pour assurer une mise en œuvre concertée des programmes d’amélioration du cadre de vie des
populations à travers notamment :
– le respect des règles d’urbanisme, de construction et d’habitat ;
– l’organisation concertée de la propreté des espaces publics ;
– l’aménagement adéquat et la sécurisation optimale des marchés et des espaces publics et commerciaux dans les différentes communes, à la satisfaction des populations et des acteurs
de la vie économique et sociale.

Le Chef de l’Etat est ensuite revenu sur la nouvelle politique ferroviaire du Sénégal qui devra améliorer la mobilité urbaine et interurbaine ainsi que les systèmes de transport des voyageurs et des marchandises dans la sécurité. Il a insisté sur le renouveau de la gouvernance des transports terrestres avec la relance et le développement du transport ferroviaire qui demeurent une priorité au regard des défis d’aménagement du territoire et de l’accélération de l’urbanisation du pays notés ces dernières années.

Le Président de la République a invité le Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et aériens à veiller, avant tout, à la préservation du domaine ferroviaire et de ses
emprises. Il a également demandé au ministre de préparer, sous la supervision du Premier Ministre, un schéma national de développement ferroviaire avec la planification des
investissements relatifs à l’entretien et à la modernisation du réseau par la réalisation de nouvelles voies, infrastructures et gares ferroviaires incluant un mode de financement pertinent du secteur.

Le Chef de l’Etat a souligné dans la même lancée, l’urgence d’évaluer les activités, les projets et les financements des Chemins de Fer du Sénégal (CFS), de la Société nationale de Gestion du Patrimoine du Train Express régional (SENTER) et des Grands Trains du Sénégal (GTS-SA).

Le Président de la République a, en outre, mis l’accent sur la nécessité de procéder à un pilotage cohérent et renforcé du Train Express régional (TER) dont la gouvernance intégrée
appelle une coordination systématique au niveau interministériel. A ce titre, il a demandé au Premier Ministre de veiller avec le Ministre en charge des Transports terrestres, à la consolidation des activités de l’APIX, de la SENTER et de la SETER, compte tenu, d’une part, des enjeux techniques et financiers du TER et, d’autre part, du développement continu de la plateforme de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD).

Enfin, le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre de présider un Comité
stratégique du ferroviaire, un cadre institutionnel innovant de supervision, de coordination et de suivi de la mise en œuvre de la nouvelle politique ferroviaire du Sénégal.

Dans sa communication, le Premier Ministre a engagé les Ministres et notamment le Ministre, Secrétaire général du Gouvernement à veiller à la prise en charge satisfaisante de
l’agenda législatif et réglementaire comprenant, à date, l’élaboration de 83 projets de lois, 294 projets de décrets et 110 projets d’arrêtés. Il a rappelé la nouvelle doctrine en la matière
consistant à fixer comme préalable à l’examen d’un projet de loi en Conseil des ministres, l’élaboration des projets de décrets et d’arrêtés d’application. À cet effet, il a invité les ministres à assurer le bon fonctionnement des services juridiques dans les ministères, en veillant à leur renforcement en ressources humaines et en équipements.

Abordant le suivi des directives de Monsieur le Président de la Républiques issues des réunions du Conseil des Ministres et celles ressortant des Conseils et réunions interministériels
qu’il a eu à présider, le Premier Ministre a demandé aux Ministres de veiller scrupuleusement à l’usage optimal, par leurs collaborateurs concernés, de l’application mise à leur disposition par la Primature. Cet outil permettra de renforcer la culture d’évaluation des performances par
le biais de reportings trimestriels implantés qui seront soumis à Monsieur le Président de la République.

Évoquant spécifiquement la directive présidentielle relative au renforcement de la gouvernance des archives et des documents administratifs, le Premier Ministre a exhorté les ministres à veiller à la mise en place d’un dispositif d’archivage des activités par leurs services et agents.

Il a invité le Ministre chargé de la Fonction publique, en rapport avec le Ministre, Secrétaire général du Gouvernement, à finaliser, dans les plus brefs délais, le projet d’arrêté
relatif à la mise en place de l’équipe pluridisciplinaire chargée de la révision du Programme d’Appui à la Modernisation de l’Administration (PAMA).

Par ailleurs, le Premier Ministre a engagé le Ministre chargé de l’Energie à entreprendre les démarches nécessaires en vue de l’accélération des projets en cours en matière d’électrification rurale et de renforcement des mesures d’accès facilité des ménages à l’énergie
solaire. Il a également insisté sur les modalités de réalisation, dans les meilleurs délais, d’un pipeline de gaz de Saint-Louis à Dakar tiré de l’exploitation du gisement de Grand Tortue Ahmeyim (GTA). S’agissant de la gestion de la période de chaleur, caractérisée par des pics de consommation d’électricité, il a souligné la nécessité de veiller à l’approvisionnement conséquent du réseau.

En vue de la réoccupation progressive des locaux du building administratif « Mamadou DIA » dans les meilleurs délais, le Premier Ministre a fait part des développements intervenus dans la gestion du contrat de remise en état de cet édifice.

AU TITRE DES COMMUNICATIONS DES MINISTRES :

 Le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a fait le point sur l’initiative des Autoroutes de l’Eau ;

 Le Ministre de la Famille et des Solidarités a fait une communication sur les conditions d’accès à la dialyse ;

 Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale a fait le point sur le Forum de GAVI tenu le 20 juin 2024 à Paris.

AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES,

Le Président de la République a pris les décisions suivantes :

 Le Président de la République a pris les décisions suivantes :

Au titre de la Présidence :

 Monsieur Lansana Gagny SAKHO, titulaire d’un doctorat en Business
Administration, est nommé Président du Conseil d’Administration de l’Agence de
Promotion des Investissements et des Grands Travaux (APIX), en remplacement
de Monsieur Abdou FALL ;

 Monsieur Fall MBAYE, titulaire d’un doctorat en Génie électronique, est nommé Directeur Général de l’Institut National du Pétrole et du Gaz (INPG), en
remplacement de Monsieur Aguibou BA.

Au titre de la Primature :
 Le Colonel Amadou Ousmane BA de la Gendarmerie nationale, précédemment
Directeur du Contrôle, des Etudes et de la Législation au Ministère des Forces
Armées, est nommé Directeur général de la Surveillance et du Contrôle de
l’Occupation du Sol, en remplacement du Colonel Papa Saboury NDIAYE, appelé
à d’autres fonctions.

Au titre du Ministère de l’Intérieur :

 Monsieur Abdoul Wahabou SALL, Contrôleur général de Police, est nommé
Directeur général Adjoint de la Police nationale, en remplacement de Monsieur
Modou DIAGNE, appelé à d’autres fonctions.

Au titre du Ministère de la Justice :

 Monsieur Aliou NDIAYE, titulaire d’un master professionnel en sciences de
gestion, matricule de solde n° 602 214/C, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement au Ministère de la Justice, en remplacement de Monsieur Abdoulaye SY, appelé à d’autres fonctions.

Au titre du Ministère des Infrastructures et des Transports terrestres et aériens :

 Monsieur Pape Abdourahmane DABO, Ingénieur des Travaux Publics est
nommé Président du Conseil d’Administration de la société AIBD SA, en remplacement de Monsieur Abdoulaye TIMBO.

 Monsieur, Atoumane SY, Spécialiste Sécurité Routière et titulaire d’un Diplôme d’Études Approfondies (D.E.A) en Géographie et Aménagement du territoire, est nommé Directeur général de l’Agence nationale de la Sécurité Routière
(ANASER), en remplacement de Cheikh Oumar GAYE.

 Monsieur Ibrahima SALL, Ingénieur Géotechnicien – Expert Routier, est nommé Directeur Général de la Société Autoroutes du Sénégal (ADS), en remplacement de Monsieur Aubain SAGNA, appelé à d’autres fonctions.

Au titre du Ministère de l’Environnement et de la Transition écologique :

 Le Colonel Ibrahima GUEYE, conservateur des parcs nationaux, est nommé Directeur des Parcs nationaux, en remplacement de Monsieur Bocar Thiam admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

 Monsieur Aliou NDIAYE, professeur assimilé en biotechnologie végétale, est
nommé Directeur exécutif de l’autorité nationale de Biosécurité, en remplacement de Monsieur Ousseynou KASSE, appelé à d’autres fonctions ;

 Le Colonel Lamine KANE, conservateur des parcs nationaux, est nommé Secrétaire permanent de l’Autorité nationale de Biosécurité, poste vacant ;

 Monsieur Modou Fall GUEYE, titulaire d’un doctorat en biologie végétale est
nommé Directeur du Centre d’Education et de Formation environnementales, en
remplacement de monsieur Gora NIANG, appelé à d’autres fonctions.

Au titre du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de
l’Innovation :

 Monsieur Serigne Mbacké LO, Ingénieur informaticien est nommé Directeur du
Centre Régional des Œuvres universitaires sociales de Thiès, en remplacement de Monsieur Cheikh SALL ;

 Monsieur Jean Birane Gning, maître de conférence titulaire, est nommé Directeur du Centre Régional des Œuvres universitaires sociales du Sine Saloum, en remplacement de Monsieur Ousseynou Diop ;

 Madame Fama Dieng, juriste spécialiste en logistique et management portuaire,
est nommée Directeur du Centre Régional des Œuvres universitaires sociales de
Diamniadio, en remplacement de Moussa Hamady SARR;

 Monsieur Salif Baldé, titulaire d’un doctorat en sciences de l’Education, est
nommé Directeur du Centre régional des Œuvres universitaires sociales de
Ziguinchor, en remplacement de Monsieur Sana MANE.

Au titre du Ministère de l’Industrie et du Commerce :

 Monsieur Momar Talla GUEYE, Directeur de recherches CAMES, précédemment
Directeur de la Recherche et du Développement de l’Institut de Technologie Alimentaire, est nommé Directeur de l’Institut de Technologie Alimentaire, en remplacement de Mamadou Amadou SECK, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.
Au titre du Ministère de la Famille et des Solidarités :

 Madame Assiah DIOP, titulaire d’un Diplôme d’Ingénieur en Industrialisation
spécialiste en Financement de l’Entreprenariat, est nommée Directeur général du Développement communautaire et de la Promotion de l’Equité, en remplacement de Monsieur Mousse Bar Faye ;

 Madame Fatoumata Bintou DIEDHIOU, titulaire d’un Master 2 en management
de Projets, est nommée Directeur de l’Equité Sociale en remplacement de
Madame Fatou DIAGNE ;

 Monsieur Ely Paul BIAGUI, précédemment directeur régional du pôle sud du
Développement communautaire, est nommé Directeur du Développement
Communautaire, en remplacement de Monsieur Khadim SYLLA ;

 Madame Saye CISSÉ, titulaire d’un Master 2 en Biogéographie, est nommée
Directeur de l’Equité Territoriale en remplacement de Monsieur Abiboulaye LO ;

 Madame Fatou BA, titulaire d’un Master 2 en Droit Ingénierie financière et fiscalité, est nommée Directeur de Promotion des droits et de la Protection des Enfants en remplacement de Monsieur Ibrahima GUEYE ;

 Madame Nancy NDOUR titulaire d’un doctorat en Sociologie de l’éducation, est nommée Directeur de l’Autonomisation Économique des Femmes, poste vacant ;

 Monsieur Edmond KAMARA, Administrateur civil, matricule de solde n°624 555/C, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement au Ministère de la Famille et des Solidarités.

Au titre du Ministère de l’Urbanisme, des Collectivités territoriales et de
l’Aménagement des territoires :

 Monsieur Baye NIASS, Ingénieur de conception en BTP, option Ponts et
Chaussées, est nommé Directeur général de l’’Agence de Construction des
Bâtiments et Édifices Publics, en remplacement de monsieur Hamady DIENG ;

 Monsieur Serigne Cheikh BAKHOUM, Inspecteur de l’Administration
pénitentiaire, matricule de solde n° 659 489/E, est nommé Directeur de
l’Administration générale et de l’Equipement au Ministère de l’Urbanisme, des Collectivités territoriales et de l’Aménagement des Territoires ;

 Madame Sophie DIONE, expert environnementaliste, est nommée directeur du Projet de Promotion de la Gestion Intégrée et de l’Economie des Déchets Solides (PROMOGED), en remplacement de Monsieur Cheikhou Oumar GAYE ;

Au titre du Ministère de la Santé et de l’Action sociale :

 Monsieur Ousmane CISSE, titulaire d’un doctorat en médecine, est nommé
Directeur général de la santé, en remplacement du docteur Barnabé GNING ;

 Monsieur Seydou DIALLO, titulaire d’un doctorat en pharmacie, est nommé
Directeur général de la SEN-Pharmacie nationale d’approvisionnement (SEN-
PNA), en remplacement du docteur Fatou Faye Ndiaye DEME ;

 Madame Fatou Bara NDIONE, ingénieure biomédicale, matricule de solde
n°613.850/E, est nommée Directeur des infrastructures, des Équipements et de la Maintenance au Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, en remplacement de Monsieur Amad DIOUF ;

 Monsieur Malick DIALLO, titulaire d’un doctorat en gestion des ressources
humaines, est nommé Directeur des ressources humaines au Ministère de la Santé et de l’Action Sociale, en remplacement de Awa Fall DIAGNE.

Au titre du Ministère de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de
l’Elevage :

 Monsieur Mamadou Lamine DIOUF, Economiste, matricule de solde n° 610
992/C, est nommé Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement au Ministère de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire et de l’Elevage.

Au titre du Ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire :

 Monsieur Abdou Diaw, titulaire d’un doctorat en finance islamique, est nommé
coordonnateur national du Programme de Développement de la Microfinance
Islamique, en remplacement de Madame Aminata DIAO.

Le Ministre de la Formation Professionnelle, Porte-Parole du Gouvernement
Amadou Moustapha Njekk SARRE

laissez un commentaire