DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Le commerçant abuse d’une mineure et lui donne de l’argent pour acheter son silence

0
Marié et père de cinq enfants, Demba G. a du souci à se faire. Vendeur de lessive en poudre au marché Fass, le quadragénaire est accusé de viols multiples et détournement de mineure de 16 ans. 
Né en 2006, S. T. se rendait régulièrement au marché Fass pour acheter de la lessive en poudre auprès de Demba G.. De fil en aiguille, le commerçant a gardé de très bons rapports avec l’adolescente et certains membres de sa famille. Courant 2020, D. Guèye a invité la jeune fille dans sa chambre aux Hlm-Fass. Une fois sur les lieux, le quadragénaire aurait contraint la mineure à des parties de jambes en l’air. Demba a par la suite transformé sa victime en objet sexuel. Après chaque partie de plaisir, il lui remettait des sommes comprises entre 5000 et 7000 francs. « Il me suppliait de garder le silence. Ce 10 mai 2022, comme d’habitude nous avons entretenu des rapports sexuels et il m’a donné 6.000 francs. Lasse de ses agissements, j’avais décidé de me rendre à la plage de l’hôtel Magic Land pour me ressaisir. C’est ainsi que j’ai pris un taxi. En me voyant en pleurs, le chauffeur m’a posé des questions. Quand je lui ai fait part de ma mésaventure, il m’a conduit à l’hôpital Abass Ndao où nous avions été conseillés d’aller saisir la police », a relaté l’élève en classe de Cm2 dans sa déposition au commissariat de la Médina. Elle avait à ses côtés sa tante F. Thiao.
À son tour, le père de famille irresponsable a reconnu avoir couché avec la plaignante à maintes reprises. « C’est elle qui venait de son propre gré me trouver dans ma chambre pendant mes heures de pause. Je lui donnais des montants compris entre 5000 et 7000 francs, car j’avais l’intention de l’aider étant donné qu’elle est orpheline de mère. D’ailleurs, je voulais l’épouser », a argué le mis en cause qui a été déféré au parquet pour viols répétitifs et détournement de mineure.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.