Depuis l’apparition du coronavirus et la mesure de dépeuplement des prisions qui s’est traduite par une grâce accordée à 2036 détenus et une autorisation de sortie de 60 jours pour Hissène Habré, écroué au Camp Manuel qui accueille les nouveaux mandats de dépôt, certains détenus semblent vouloir profiter du contexte pour décrocher une liberté provisoire. La preuve par Seydina Fall alias Boughazaly et Brice Olivier Sylvain, l’ancien de l’As Dakar Sacré-Cœur écroué pour pédophilie.

Selon les informations exclusives de Libération online, tous les deux avaient discrètement introduit des demandes de mise en liberté provisoire auprès du doyen des juges, Samba Sall. Mais, tout comme le parquet sollicité pour avis, le magistrat instructeur a dit niet dans deux ordonnances signées ce mardi 7 avril. Conséquence : ils restent en détention.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici