S'Informer devient un plaisir

La BAD annonce 6,5 milliards de dollars pour la  »Grande Muraille Verte »

0

A la faveur d’un forum organisé ce 11 janvier en marge du  » One Planet Summit 2021  » à Paris, la BAD s’est engagée à mobiliser 6,5 milliards de dollars, soit 3 489 milliards FCFA, pour la construction de la Grande Muraille Verte, un projet historique dans la région saharo-sahélienne visant à reverdir une bande 8 000 km de long et 15 km de large, allant du Sénégal à Djibouti.

Initiée par les anciens présidents du Nigéria et du Sénégal, Olusegun Obasanjo et Abdoulaye Wade, cette initiative lancée en 2007 – dont l’avancée a été principalement contrainte par un manque de financement – est l’une des réponses du continent aux dés climatiques, notamment la désertification et la dégradation des terres, auxquels fait face la région.

« La Grande Muraille Verte fait partie du système de défense environnementale de l’Afrique – Un bouclier contre les assauts de la désertification et de la dégradation. L’avenir de la région du Sahel dépend de cette initiative. Sans la Grande Muraille Verte, la région du Sahel telle que nous la connaissons pourrait disparaître « , a défendu Adesina Akinwumi, le patron de la BAD.

La construction de la grande muraille verte va consister à une reconstruction du paysage autrefois verdoyant. Plus précisément, il s’agira de  » planter une mosaïque d’arbres, de prairies, de végétation et de plantes « , indique la BAD.

L’enjeu est de planter 100 millions d’hectares de terres dégradées dans les 11 pays de la région sahélo-saharienne, d’accroître la production alimentaire, de créer des emplois et des revenus ainsi que de réduire de 250 millions de tonnes les émissions de gaz à effet de serre dans l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.