S'Informer devient un plaisir

Koutal (Kaolack): le directoire des femmes éleveurs remet un chapelet de doléances au ministre de l’Elevage

0

Le ministre de l’Elevage et des productions animales était à Kaolack ce vendredi. Il s’est rendu en premier lieu à Koutal où il a été accueilli par le directoire des femmes éleveurs, qui ont profité de cette occasion pour étaler un chapelet de doléances à leur ministre de tutelle.

«Nous sommes très honorés de vous accueillir chez nous à Kaolack, dans notre unité de transformation des produits laitiers. Malgré le soutien indéfectible de notre mairesse en l’occurrence Astou Ndiaye, nous avons besoin encore de l’accompagnement de l’Etat à travers son ministère de l’élevage et des productions animales. Si nous avons pu réhabiliter cette unité, c’est grâce à madame le maire de Ndiaffate Astou Ndiaye, qui a consenti beaucoup d’efforts dans notre organisation. Au-delà de son apport, elle nous a trouvé des partenaires qui nous ont accompagnées dans l’acquisition de quelques matériels et une enveloppe financière destinée au fonds de déroulement », a fait savoir la présidente des femmes éleveurs de Koutal, Awa Diallo avant de présenter leurs doléances au ministre de l’Elevage.

«Monsieur le ministre, nous demandons auprès de vous, la réalisation d’une chambre froide pour la conservation de nos produits, nous voulons aussi un appui en matériel et espèce pour qu’enfin notre organisme soit développé de manière effective. L’absence de projets d’élevage, l’insuffisance d’infrastructures d’élevage et le vol de bétail, sont les maux qui gangrènent notre secteur », a conclu Awa Diallo la présidente de la direction des femmes éleveurs de Koutal (kaolack).

Madame le maire de Ndiaffate, Astou Ndiaye lors de son temps de parole a emboîté le pas à Awa Diallo en demandant au ministre d’épauler tous les efforts qui sont entrain d’être menés à Koutal, précisément dans l’unité de transformation des produits laitiers.

Des doléances que le ministre compte remédier.

Birane Niass, Kaolack pour Thieydakar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.