Kim Kardashian a été traumatisée par le braquage de sa chambre d’hôtel à Paris en 2016. Elle pensait que les auteurs allaient la violer, a-t-elle avoué avec émotion dans une interview accordée à David Letterman.

Les voleurs, habillés en flics, sont entrés brutalement dans sa chambre tôt le matin. “Ils m’ont crié dessus en français. Je me suis assise directement et ils n’arrêtaient pas de dire: ‘la bague’”, raconte Kim, en référence à la bague très chère qu’elle venait de recevoir de son mari Kanye West. “J’ai eu tellement peur que je leur ai dit: ‘Quoi? Je n’ai pas compris.’ Il l’a répété. Elle était sur ma table de nuit, alors je lui ai donné ma bague. Et puis il m’a attrapée.”

10 millions de dollars
Kim ne portait qu’une robe de chambre à l’époque. “Il m’a attrapée et il m’a tirée vers lui. Mais je ne portais rien d’autre, alors j’ai pensé: ‘Maintenant, je vais me faire violer. C’est ce qui va se passer.’” Puis la femme a été attachée avec des menottes. “Il a collé du ruban adhésif sur ma bouche et mes yeux. J’ai vu qu’il avait trouvé ma boîte à bijoux et il a déclaré: ‘Nous l’avons.’ Mais ensuite, il a pointé son arme sur moi, et j’ai pensé: ‘Ok, c’est fini.’ Je n’arrêtais pas de penser à Kourtney (la sœur de Kim, 41 ans, n.d.l.r.). Je pensais à elle et à sa réaction quand elle allait rentrer et s’apercevoir que j’étais morte. Je pensais au traumatisme qu’elle allait avoir pour le reste de sa vie. Je me suis dit que c’était mon destin”, a-t-elle poursuivi. “Mais à un moment donné, ils se sont enfuis.”

Suite au braquage, les criminels ont emporté des bijoux pour environ 10 millions de dollars (8,4 millions d’euros). L’enquête a démontré que les auteurs suivaient la star de téléréalité depuis deux ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici