S'Informer devient un plaisir

Kaolack : risque d’affrontements entre forces de l’ordre et travailleurs de l’électricité

0

Ça sent le gaz dans l’air, ce mercredi 9 juin 2021, à Kaolack. En effet, des travailleurs de l’électricité comptent braver l’interdiction du préfet du département, qui avait refusé leur demande d’autorisation de marche. Ces acteurs réclament leur intégration à la Senelec.

Lors de leur récente sortie à Kaolack, ils avaient tiré sur le directeur général de la Senelec, Pape Demba Bitèye qu’ils accusent de procéder à des recrutements politiques, partisans, de népotisme, et de mauvaise gestion, tout en ignorant ainsi le dossier de l’intégration des 499 prestataires de services de la boîte.

Ces frondeurs qui sont déjà à Kaolack pour leur marche de ce Mercredi, fulminent: « Nous sommes plus que jamais déterminés, même si déjà les menaces fusent de partout. La preuve, les responsables de la chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Kaolack qui nous avaient loué une salle pour les besoins de l’hébergement de nos pairs venus des autres localités, viennent de nous notifier à la dernière minute qu’il n’est plus possible d’accéder à la salle, alors que nous avons déjà versé l’argent de la location une semaine avant. Ils nous ont remis cet argent sans gêne. Nous savons nettement qui est derrière sur cette décision honteuse de la chambre de commerce, mais n’empêche nous allons marcher à tout prix, par ce qu’il est temps que Pape Demba Bitèye sache que personne n’est plus méritant que les membres de l’amicale des travailleurs de l’électricité aux nouveaux recrutements de la senelec. Nous n’allons pas céder tant que nos préoccupations ne sont prises en compte ».

Il faut rappeler que nous avons tenté de joindre le secrétaire général de la chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Kaolack pour recueillir leur version des faits.

Birane Niass Kaolack pour thieydakar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.