DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Kaolack: les précisions sur la saisie d’une quantité importante d’engrais

0

Le chef du service régional du commerce, Adama Mouhamed Mbaye a tenu à apporter des précisions sur la saisie d’une importante quantité d’engrais venus de l’étranger, expliquant que ce produit, d’un poids de ‘’cinq-mille tonnes’’, n’était pas destiné à l’Etat du Sénégal.

‘’Je dois préciser que l’engrais en soi n’était pas un don destiné à l’Etat du Sénégal, mais plutôt un produit régulièrement importé par la société OCP Sénégal SA. Ce qui entre bien dans leurs activités normales, ordinaires, qui consistent à acheter pour revendre’’, a-t-il insisté.

Lundi dernier, certains organes de presse annonçaient la saisie de ‘’deux-mille tonnes’’ d’engrais à Kaolack et qui seraient destinées à l’Etat du Sénégal. ‘’Il s’agit de cinq-mille tonnes d’engrais et non deux-mille tonnes’’, a souligné Adama Mouhamed Mbaye.

D’après M. Mbaye, ‘’effectivement’’ cette quantité importante d’engrais était en train d’être reconditionnée dans des hangars à Kaolack.

‘’Il s’agit notamment d’un produit appartenant à la société OCP Sénégal SA, une filiale de OCP Afrique, qui de OCP Maroc (Office Chérifien des phosphates)’’, a-t-il ajouté.

Le chef du service régional du commerce d’expliquer qu’il s’agit de l’engrais qui était en train d’être reconditionné dans des hangars mais qui ne respectait pas la réglementation en vigueur au Sénégal.

Toutefois, signale-t-il, ‘’il y a d’autres infractions connexes pour lesquelles on ne peut encore communiquer, compte tenu du respect de la procédure que nous sommes en train de dérouler’’.

‘’Après avoir été saisis par la Gendarmerie à travers la transmission d’un dossier, nous avons enclenché la procédure pour faire un procès-verbal de saisie sur la quantité en question dont nous avons mis la main dessus conformément à la loi. La procédure va être poursuivie avec les mis en cause, notamment les représentants de OCP Sénégal SA’’, a-t-il indiqué.

laissez un commentaire