DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Kaffrine : Nouvelles révélations sur le policier qui s’est tiré une balle

0

Le brigadier-chef Paul Tine, en service au commissariat de Kaffrine, se serait suicidé en se tirant une balle dans la tête. Son corps sans vie a été trouvé par ses collègues dans sa salle de bain, après avoir été alertés par son épouse.

Le brigadier de police Paul Tine a mis fin à sa vie en se tirant une balle dans la tête, hier mardi, à Kaffrine. En service au commissariat central de Kaffrine, ce policier, originaire du village de Koudiadiène (Thiès), est trouvé mort dans sa salle de bain, gisant dans son sang. Il s’est servi de son arme de service pour se suicider.

Selon une source de L’Observateur, la victime avait entamé une discussion par message téléphonique avec son épouse qui se trouve à Thiès. Après quelques échanges, le policier ne répondait plus aux messages de sa femme. C’est ainsi que celle-ci a tenté de l’appeler, mais le téléphone sonnait dans le vide.

Le défunt policier était dépressif

 Marié et père de plusieurs enfants, Paul Tine était en service au commissariat central de Thiès où il gérait la section Carte d’identité ensuite la Section Accidentée. Il y a fait plusieurs années avant de demander une affectation au commissariat de Kaffrine au cours de l’année dernière (2023). Le brigadier-chef Paul Tine est ensuite allé s’installer dans la capitale du Ndoucoumane. Issu de la 36e promotion de l’Ecole nationale de Police (Enp), ses collègues témoignent qu’il était un brigadier très professionnel et modeste. Selon ses collègues, Paul Tine se montrait souvent nerveux et présentait parfois des humeurs dépressives.

laissez un commentaire