DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Justice : Bah Diakhaté clame son « statut » de lanceur d’alerte

0

L’activiste Bah Diakhaté et l’Imam Cheikh Tidiane Ndao ont bénéficié d’un retour de parquet. Les deux hommes qui ont été déférés hier mercredi, feront de nouveau face au procureur de la République ce jeudi.

Selon L’observateur, dans sa parution de ce jour, le dossier de Bah Diakhaté va faire l’objet d’une information judiciaire. Dans les prochaines heures, le Procureur va désigner un cabinet pour l’Instruction.

Le 20 mai 2024, le procureur de la République près le Tribunal de grande instance hors classe de Dakar a saisi la Division des investigations criminelles ( Dic) aux fins de recherche et d’interpeller l’activiste Bah Diakhaté.

Celui-ci avait publié sur sa page Facebook deux vidéos dans lesquelles il accuse le Premier ministre Ousmane Sonko ainsi que d’autres personnalités comme l’ex-Colonel Abdourahim Kébé d’être des « homosexuels et souteneurs de la cause LGBTQ ».

Lors de son audition, informe le journal, M. Diakhaté a déclaré aux enquêteurs qu’il a tenu ses propos contre un président de parti ( Ousmane Sonko) qui a invité un autre président de parti ( Jean Luc-Mélenchon) dans le cadre d’une activité politique à l’Ucad et un inspecteur des Impôts et Domaines (Bassirou Diomaye Faye) par rapport à un litige foncier. Mieux, il a fait savoir qu’il parlait en tant que lanceur d’alerte.

Tout comme « l’activiste républicain », l’Imam Cheikh Tidiane Ndoa a bénéficié d’un retour de parquet. Il fera face au procureur ce jeudi. Contrairement à Bah Diakhaté, Imam Ndoa, lui, a reconnu les faits mais a présenté des excuses.

laissez un commentaire