S'Informer devient un plaisir

Israël/Gaza: à l’ONU, la Chine regrette «l’obstruction» des États-Unis

0

L’armée israélienne a bombardé ce dimanche la bande de Gaza, tuant au moins 42 Palestiniens, et ciblant la maison d’un dirigeant du mouvement islamiste Hamas. C’est le 7e jour d’un conflit d’une « intensité jamais vue », selon la Croix-Rouge (CICR). Une attaque à la voiture bélier visant des forces de sécurité israélienne a fait de nombreux blessés cet après-midi à Jérusalem-Est. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a convoqué une réunion d’urgence du Conseil de sécurité. Les affrontements doivent « cesser immédiatement », car ils risquent « de déclencher une crise sécuritaire et humanitaire incontrôlable dans la région », dit-il.

Cette réunion du Conseil de sécurité des Nations unies était une réunion publique qui devait permettre à toutes les parties de faire entendre leurs voix. On a entendu l’Autorité palestinienne en colère condamner à nouveau l’occupation israélienne ; Israël tout autant en colère accuser le Hamas d’avoir prémédité le conflit.

On a entendu l’ONU, par les voix de son secrétaire général et son envoyé spécial, regretter ces dernières escalades, particulièrement meurtrières et appeler à l’arrêt immédiat des violences.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.