DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Interdiction de circuler en ville : Abass Fall alerte Diomaye et Sonko

0

Le président de l’union nationale des éleveurs du Sénégal, Harouna Gallo Ba, donne des garanties à dix jours de la célébration de la fête du mouton. Dans un entretien accordé à L’Observateur du jour, il rassure sur l’approvisionnement du marché.

« Le marché continue d’être approvisionné. Aujourd’hui, sur les besoins de 810 000 têtes, nous avons dépassé les 57% au niveau des différents points de vente, et les moutons continuent d’être acheminés dans la capitale, les grandes villes, presque partout dans le pays. La demande sera satisfaite », explique-t-il.

Quid des prix ? « On ne peut pas dire que les moutons sont chers alors qu’il y en a pour presque toutes les bourses. Malgré la cherté de l’aliment de bétail, les prix moyens varient entre 90 0000 F CFA et 130 000 F CFA. Avec cette somme, on peut avoir un bon mouton qui remplit les critères pour le sacrifice», estime l’éleveur.

Gallo Ba décerne également son satisfecit aux nouvelles autorités, qui dit-il, « ont respecté tous leurs engagements » dont « les mesures de facilitation pour le transport des bêtes, la sécurité, l’aménagement des points de vente, la subvention de l’aliment de bétail », entre autres directives.

laissez un commentaire