La chambre administrative de la cour suprême s’est penchée, hier, sur le recours en suspension du décret du sous préfet de Grande-Dakar, introduit par le collectif des propriétaires des immeubles des Hlm Hann Maristes. La chambre a écarté les moyens  soulevés avant de rejeter le recours. La cour suprême devra plus tard évoquer l’annulation.

Pour rappel, étant dans l’urgence, le collectifs des propriétaires des immeubles des Hlm Hann Maristes, par le biais de leur avocat Me Abdou Dialy Kane avait saisie la chambre administrative  par une procédure de référé pour demander la suspension de l’arrêter du sous préfet de grand Dakar qui avait constaté  l’état de ruine des immeubles et ordonné leur évacuation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici