DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Il se rend à la gendarmerie et se fait coffrer

M. Barry, de nationalité guinéenne, a été convoqué à la gendarmerie pour assister son frère arrêté pour défaut de permis de conduire.  Il a été invité à présenter sa pièce d’identité. Malheureusement, Barry qui détenait une fausse carte d’identité sénégalaise a été aussi interpellé.

Attrait à la barre du tribunal de grande instance, hier 19 janvier, Barry poursuivi pour faux et usage de faux, déclare :  « La gendarmerie m’a joint pour m’informer de l’arrestation de mon jeune frère dont le permis de conduire a expiré. Sur place, j’ai présenté ma pièce mais on m’a notifié que c’est du faux. », a-t-il soutenu devant le juge.

Interpellé sur les modalités d’acquisition de sa carte d’identité, le prévenu a expliqué l’avoir eu à la police de la Médina.
« J’ai acquis la carte d’identité à la police de la médina grâce à mon extrait de naissance. Je suis moi-même parti jusqu’à la police déposer pour l’obtention de la carte d’identité et lorsqu’elle a expiré, j’y suis retourné en trouver une nouvelle sans être inquiété», a répondu l’accusé.

Interrogé sur la manière dont il a acquis l’extrait de naissance, il dira l’avoir reçu de son parent: « J’ai reçu l’extrait de naissance de mon père au courant de l’année 2000. Je suis né en 1974 à Pikine, mais j’ai grandi en Guinée. C’est en 92 que je suis revenu au Sénégal mais mon père était resté là-bas», a dit M. Barry.

Le parquet qui n’a pas été convaincu par les explications du prévenu a demandé à analyser de plus près l’extrait de naissance qui n’a, malheureusement, pas été versé dans le dossier.

Le maitre des poursuites a tout bonnement demandé le renvoi de l’affaire pour complément du dossier. Le juge a finalement accordé au ministère public sa demande en renvoyant le jugement au 26 janvier prochain

laissez un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :
Verified by MonsterInsights