Envoyé dans les cordes par Buur qui lui a fait un Cour magistral, Ngorsi est revenu à la charge sous le même format : « Monsieur le Président de la République, ne fuyez surtout pas le débat sur cette question qui engage le présent et l’avenir de tous les Sénégalais.

Ce que je vous demande, c’est de publier le contenu de l’Accord que vous avez déjà signé dans le secret. Ce que vous décrivez est le processus ‘’normal’’ d’approbation des accords internationaux prévus par notre Constitution. Merci aussi de ne pas occulter la question Petrotim. » Avouez qu’il a parlé pour ne rien dire…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici