S'Informer devient un plaisir

Ibou Faye: « Matar Ba est un digne serviteur de la République et du Pdt Macky ; un chevronné meneur d’hommes…

0

Le Coordonnateur national du mouvement  » And Défar Kaolack » a mis à profit l’épopée de nos braves lions du Beach Soccer pour vanter les performances du ministre de tutelle, Matar Ba. Dans un post, Ibou Faye a laissé entendre : »Le Matar Ba est le meilleur ministre des Sports que le Sénégal ait jamais connu .C’est digne serviteur de la République et du Président de la République doublé d’un chevronné meneur d’hommes. Son passage à la tête de ce département ministériel en dit long par. Il sera marqué à jamais d’une empreinte indélébile. Tant il a beaucoup fait en faveur des différentes disciplines (football, handball, Beach soccer, lutte, basketball, etc.).  » M. Faye, de renchérir : » L’histoire retiendra que c’est sous le magistère du ministre Matar Ba que notre pays se dote d’infrastructures de dernière génération comme l’arène national à Pikine, le Stade du Sénégal à Diamniadio, Dakar Arena. En plus, l’on a noté la réfection et la modernisation de certains stades au niveau de certaines capitales régionales comme les Stade Lat Dior de Thiès et Léopold Sedar Senghor de Dakar- et le stadium Marius Ndiaye (Dakar) pour ne citer que ceux-là. Que ceux qui s’agitent se taisent. Dans un court instant, tout sera remis à la normale. Les quelques impairs notés ça et là résultent des travaux déjà enclenchés. Qu’on soit plus patient. Le ministre Matar Ba est un homme ouvert, humble, courtois et toujours fidèle à ses engagements. Pour participer à la résorption du chômage et pour encourager l’entreprenariat des jeunes, il entend mettre en contribution ses services. ». Sur le plan politique, il salue la fidélité du monsieur Matar Ba auprès de son mentor : « Matar Ba est un Maire travailleur qui est également au service de sa localité. A Fatick, il ne cesse de traduire en actes concrets la vision du Président de la République. Aujourd’hui, la ville du Chef est devenue enviable grâce au travail remarquable abattu par M. Ba. Il a fini par cultiver une proximité avec toutes les familles religieuses et cela reste un point fort de son leadership indéniable », a fini par souligner le chef de file de « And Défar Kaolack ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.