L’affaire du décret 2020-964 portant indemnités et avantages du Président honoraire du Conseil économique, social et environnemental (Cese) sera vidé jeudi prochain par la Chambre administrative de la Cour suprême. Ce suite aux deux requêtes du Congrès de la renaissance démocratique (CRD) demandant son recours en annulation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici