DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Hcct : les hauts conseillers élus le 4 septembre

0

Après les élections législatives du 31 juillet 2022, le ministre de l’intérieur a fixé la date de l’élection pour le renouvellement du mandat des hauts conseillers des collectivités territoriales.

Antoine Diome a retenu la date du 4 septembre prochain pour l’élection de la future équipe du Hcct. A signaler que le mandat de l’actuel équipe est arrivé à terme depuis avril 2021.

80 SIEGES A SOUMETTRE AU VOTE 

Quatre-vingt (80) membres sont élus au suffrage indirect, selon les modalités définies par le Code électoral,  soixante-dix (70) membres sont nommés par le Président de la République. La nouvelle configuration du Haut Conseil des collectivités territoriales(HCTT) doit épouser la nouvelle carte politique des exécutifs locaux où on note une grande percée d’élus issus de l’opposition.

En effet, conformément aux dispositions de la Loi organique n° 2016-24 du 14 juillet 2016,   le Haut Conseil des collectivités territoriales comprend cent cinquante (150) membres, investis pour un mandat de cinq ans. Quatre-vingt (80) membres sont élus au suffrage indirect selon les modalités définies par le Code électoral ; soixante-dix (70) membres sont nommés par le Président de la République.  La tenue de l’élection des membres du HCTT  va certainement  permettre  aux nouveaux maires de pouvoir siéger dans le nouveau bureau du HCTT.

Selon le même décret, le Haut Conseil des collectivités territoriales participe au suivi de l’élaboration et de la mise en œuvre des politiques de décentralisation, de développement et d’aménagement du territoire.

Le HCTT concourt au renforcement du dialogue entre l’État et les acteurs territoriaux, promeut le développement des bonnes pratiques dans la gestion des collectivités territoriales, étudie les moyens à mettre en œuvre pour le développement des territoires et le bon fonctionnement des collectivités territoriales.

Le Haut Conseil des collectivités territoriales reçoit et examine les rapports sur le contrôle de légalité, sur le fonctionnement des collectivités territoriales et l’état de la coopération décentralisée, élabore un rapport annuel destiné au Président de la République, participe à l’évaluation des politiques de décentralisation, de développement et d’aménagement du territoire, entre autres missions.

Le président du HCCT est nommé par décret.  Ousmane Tanor Dieng du Parti socialiste en était le premier  président jusqu’à sa mort en juillet  2019.

C’est, après sa disparition que Aminata Mbengue Ndiaye, membre du Parti socialiste, et ex ministre de la Pêche, a été désignée par décret par  le chef de l’État à la tête du HCCT.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.