DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Guinguinéo: Alioune Sy quitte Baldé pour le « Macky »

0

Le chargé des relations internationales et de l’éducation au parti d’Abdoulaye Baldé, Alioune Sy a officialisé son départ pour la mouvance présidentielle. C’était hier à Guinguinéo, son fief politique, que ce dernier a signé son départ officiel pour le parti du Président de la République.

Cette rencontre qui avait mobilisé les grands ténors de l’Apr de ce département dont le Président du Conseil dudit département, Pape Malick Ndour, l’ex député apériste Moustapha Ndiaye, Balla Sall, maire de Ndiago, par ailleurs membre du Haut Conseil des Collectivités Territoriales, entre autres responsables et souteneurs du président Sall.

A l’entame de ses propos, Alioune Sy a déclaré, « nous avons décidé de tourner le dos à Abdoulaye Baldé et prêt à soutenir la candidature du Sénégal Macky Sall ».

Et de poursuivre, « personne n’ignore les réalisations du chef de l’état à travers son ambitieux programme, le Plan Sénégal Emergent, les bourses de sécurité sociale, le PUDC qui constitue une solution aux nombreux problèmes que vivaient les sénégalais vivant dans le monde rural ».

Interpelé sur les raisons de son départ, M. Ly précise, « je me suis engagé dans ce parti pour des principes et valeurs qui ont été piétinés depuis un certain temps donc je ne vois plus ce qui dans une mouvance où la liberté d’expression et autres ne sont pas de mises ».

Et ce n’est pas aujourd’hui que j’ai décidé de quitter l’UCS, « si vous vous rappelez une tendance avait été crée au sein de l’UCS dénommée  « alternative centriste soopi dokhaline ». Un courant créé juste dans le but de dénoncer la démarche du président Baldé. Nous voulons être dans un cadre où la liberté d’expression, de penser soient permises ».

Après être revenu sur les raison de son départ, Alioune sy a aussi affiché ses ambitions. « Désormais la commune de Guinguinéo va revenir au président Macky Sall. Même s’il est vrai qu’elle a été contrôlée par l’opposition depuis le règne de maître Wade, j’assure au Chef de l’Etat que la tendance sera renversée car j’étais l’un des piliers qui avait soutenu l’actuel maire de guinguineo ».

« J’ai été sur tous les fronts, physiquement sur le terrain, porté son combat à tous les niveaux en fin qu’elle puisse être maire, donc Monsieur le Président si je vous promets de vous donner le maximum des suffrages des habitants de Guinguineo commune. Vous pouvez me croire car j’ai les compétences, les aptitudes et autres pour réussir ce pari ».

Au finish, l’ex chargé des relations internationales et de l’éducation de l’UCS a profité de la tribune qui lui a été offerte de tirer sur Abdoulaye Baldé, « désormais Ousmane sonko a du pain sur la planche car nous la jeunesse constituée de responsables et hauts cadres est plus que jamais déterminée à répondre à toutes ses sorties et attaques qui ne sont animés que par de mauvais foie ».

Et invite ses pairs de l’Apr et autres souteneurs de Macky Sall à « une mutualisation des forces pour assurer au président un deuxième mandat dès le premier tour ».

 

Par Birane Niasse, Kaolack pour ThieyDakar

laissez un commentaire