Les militaires mutins qui se sont emparés de plusieurs armes lourdes dans la nuit du jeudi à vendredi 16 octobre 2020, ont tous été arrêtés et maîtrisés. Dans la nuit du jeudi à vendredi, des militaires ont attaqué le camp de Kindia, à une centaine de kilomètres à l’est de Conakry. Le commandant de la base, le Colonel Mamady Condé a été tué à cette occasion. Les mutins dont la raison des agissements est à déterminer se seraient servis dans l’armurerie avant de libérer des militaires qui étaient placés en détention à la prison de Kindia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici