En moins d’une semaine, de nouvelles violences entre manifestants et forces de l’ordre ont fait douze morts dans la banlieue de Conakry, selon le gouvernement. Mais selon les proches des familles des victimes, le bilan est de 17 morts.

Les tensions sont de plus en plus vives en Guinée à l’approche du 30 juin, dernière date fixée par le gouvernement pour des législatives controversées et repoussées depuis environ deux ans. Lors des dernières manifestations de l’opposition à Conakry, depuis jeudi 23 mai, au moins douze personnes ont été tuées et 89 blessées.

« Selon de sources hospitalières et sécuritaires », il y a « 12 morts confirmés dont 7 par balles (origine des balles encore inconnues), 26 hospitalisations, 63 autres blessés par jets de pierre et armes blanches, des destructions de biens publics et privés », a indiqué dans un communiqué le porte-parole du gouvernement, Damatang Albert Camara.

« Différences ethniques »

Mais selon un décompte établi lundi par l’AFP à partir de sources médicales et de proches des familles, 17 personnes ont été tuées dans des violences dont chaque camp se renvoie la responsabilité. « Le gouvernement dénonce, poursuit M. Camara, et l’exploitation par les partis politiques des différences régionales et ethniques au détriment de la cohésion nationale, et les velléités de mise en place de milices d’autodéfense » dans les quartiers où les troubles ont eu lieu, considérées comme des fiefs de l’opposition tels que ceux de Cosa et Bambéto.

La liste des victimes:

1. Thierno Nassirou SYLLA (13 ans, élève), Hamdallaye

2. Mamadou Saidou Diallo (14 ans, élève), Cosa

3. Mamadou Lamarana Barry ( 33 ans, diplômé), Bambeto

4. Abdoulaye Diomba Diallo (18 ans, élève), Hamdallaye

5. Salimatou BAH (22 ans, étudiante), Bailobaya

6. Boubabacar Bimbako Baldé (28 ans, diplômé), sonfonia T8

7. Mamadou Lamine Baldé 30 ans, pere de 2 enfants, Taximotard) wanindara T5

8. Oumar Diallo, (10 ans, élève) Friguiady-Gnogoronyah

9.Mariatou BAH, 3ans 6mois originaire de Dalaba) Cimenterie, T8

10. Mamadou saliou Diallo, (21 ans) Dar-Es-Salam

11. Mamadou Lamarana Diallo, (25 ans) T5 carrefour marché

12. Mamadou kaba bah (23 ans originaire de Pita) carrefour marché

ET Plusieurs autres, des blessés, des arrestations et d’importants dégâts à conakry et à l’intérieur du pays.

Que leurs âmes reposent en pays. Amine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici