DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Guerre en Ukraine : Moscou convoque l’ambassadeur français

0

Pierre Lévy a été convoqué, jeudi 6 octobre, au ministère des Affaires étrangères à Moscou. La Russie a souhaité entendre le diplomate français au sujet de l’augmentation des livraisons d’armes et de matériel au régime de Kiev.

Il va devoir s’expliquer. Ce jeudi, la Russie a convoqué l’ambassadeur français, Pierre Lévy, au ministère des Affaires étrangères à Moscou pour protester contre les livraisons d’armes à l’Ukraine, au moment où Kiev a repris des territoires avec l’aide de ces armements.

«La partie russe a souligné les dangers qu’entraînent l’augmentation des livraisons d’armes et de matériel au régime de Kiev, ainsi que l’intensification des programmes d’entraînement pour la formation de militaires ukrainiens», a indiqué la diplomatie russe dans un communiqué.

closevolume_off

«Cette ligne contredit les déclarations depuis Paris de responsables officiels qui disent vouloir un règlement pacifique en Ukraine», a ajouté cette source, précisant que l’ambassadeur français s’était entretenu avec un vice-ministre russe, Alexandre Grouchko.

LA FRANCE MULTIPLIE LES LIVRAISONS
Le 20 septembre déjà, Pierre Lévy s’était entretenu à Moscou avec Alexandre Grouchko, vice-ministre russe des Affaires étrangères. Dans un communiqué, la diplomatie russe avait alors jugé «inacceptable» la poursuite «du gavage de l’Ukraine avec des armes occidentales, dont françaises».

Depuis le début de l’offensive russe en Ukraine, le 24 février, Paris a livré du matériel militaire à Kiev, notamment 18 canons longue portée Caesar, particulièrement redoutables pour frapper les lignes d’approvisionnement à l’arrière du front.

La France envisage de fournir à Kiev six à 12 exemplaires supplémentaires de ce canon de 155 mm monté sur camion, prélevés sur une commande destinée au Danemark, a indiqué lundi à l’AFP une source proche du dossier, confirmant une information du quotidien Le Monde. Paris étudie également la possibilité de livrer à Kiev 20 véhicules blindés Bastion.

L’Ukraine, après avoir reçu de nombreuses livraisons d’armes occidentales, surtout américaines, mène depuis début septembre plusieurs contre-offensives avec succès et a repris d’importants territoires aux forces russes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.