DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Guédiawaye : Un tailleur mortellement poignardé par un drogué

0

Il y a eu un meurtre horrible au couteau contre un tailleur par un jeune drogué, durant la fête de Korité, au populeux quartier dénommé Baye Laye dans la commune de Wakhinane Nimzatt.

Tout est parti d’une vive prise de bec ponctuée de propos aigres-doux entre une vendeuse de petit déjeuner du quartier et le nommé P. M. Cissé, présumé meurtrier en fuite. Ce jour-là, celui-ci se pointe devant la gargote et demande à la fille de lui éplucher des oignons. La demoiselle fait la sourde oreille et continue de vaquer tranquillement à ses occupations. Cissé, ivre, revient à la charge et sollicite à nouveau les services de la gargotière. Sans succès. Il pète un câble, prend la mouche et rouspète fort. Il hausse le ton, profère des menaces à tout va et crible d’insanités la vendeuse.

Outrée, la gargotière se braque, monte sur ses grands chevaux et réplique aux invectives du jeune garçon. Elle se met dans tous ses états et se défoule sur ce dernier, qui continue de cracher du venin et menace de s’en prendre à la vendeuse de petit-déjeuner. Ndioufa Guèye, tailleur tenant son atelier à proximité de la gargote, craint le pire, interrompt net son travail et s’interpose entre les deux antagonistes. Il échange d’abord avec la jeune fille et s’emploie à la calmer. Il se tourne aussitôt vers le nommé P. M. Cissé et tente de l’éloigner de la gargote, histoire de parer au plus pressé.

Cissé désapprouve l’attitude du jeune tailleur, l’abreuve de propos salaces et le met en garde. Le couturier reste de marbre et déclare s’interposer dans le but d’éviter l’irréparable. Furax, le jeune drogué, tel un forcené, brandit un couteau et charge le pauvre. Il lui assène un violent coup de l’arme blanche dans la région du cœur et détale comme un lapin. Surpris, le tailleur hurle, plaque ses mains sur sa poitrine et se vide de son sang. Il accuse le coup, titube et cherche du regard un appui. Il s’affaiblit davantage, perd l’équilibre et s’écroule brusquement au sol. Il se débat dans tous les sens et développe des signes cliniques inquiétants.

Attirés par la scène, des voisins accourent et tentent de voler au secours du tailleur agonisant. D’autres prennent leurs distances et alertent les sapeurs-pompiers, qui arrivent séance tenante sur les lieux, couvrent le jeune poignardé d’un drap de lit et l’embarquent en toute urgence sur une civière. Hélas, le tailleur succombe à ses blessures au cours de son évacuation dans un centre hospitalier pour les besoins de soins médicaux.

La police locale ouvre une enquête et lance une vaste chasse à l’homme contre le présumé meurtrier, qui a été clairement identifié par les agents de terrain du poste de police de la localité. Ils ont également localisé le domicile du fugitif, qui est dépeint par le voisinage comme un malfaiteur doublé de drogué dans le quartier.

laissez un commentaire