DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Gakou sur la suppression de la taxe à l’exportation: ‘’C’est du pilotage à vue’’

0

La charge est lourde, et elle porte les empreintes du Grand Parti. En suspendant la taxe à l’exportation sur l’arachide, ‘’le président Macky Sall démontre sa courte vision économique du développement et le caractère improvisé de ses choix et options en matière de politique agricole.’’

C’est l’amer constat fait par Malick Gackou qui dénonce une ‘’propagande stratégique et communicationnelle qui entoure la politique agricole du gouvernement’’. ‘’Cette politique dont les résultats sont annoncés en grande pompe par une surproduction agricole s’effondre à travers les effets combinés de l’inefficacité économique de la décision et les réalités du terrain’’, a martelé Gackou. Qui n’en dénonce pas moins le caractère improductif de cette taxe qui a fini de mettre à genou notre monde rural.

Selon Gackou, cette suppression de la taxe est à classer dans les improvisations systématiques et sans du gouvernement, qui, à son avis, ‘’a fini de défigurer le tissu de notre agriculture…’’ Et le leader du Grand parti d’en rajouter cette couche assassine : ‘’La taxation à outrance de notre économie du fait de sa mauvaise politique d’endettement risque d’entrainer, à terme, le Sénégal dans une spirale de décadence de notre cadrage macroéconomique.’’

‘’La taxation du visa d’entrée et son retrait sont aussi passés par là’’, ressasse-t-il.

‘’Autre mesure, autre improvisation !’’ Il parle même de vision ‘’courtermiste’’ qui ‘’s’illustre aussi dans le cadre de la taxation des produits comme le ciment et d’autres dérivés économiques.’’ Mais selon Malick Gackou, toute cela montre à bien des égards ‘’le caractère inopiné d’une volonté d’enrichissement budgétaire sans cause d’une économie à croissance obsolète.’’

La Rédaction

laissez un commentaire