DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Gabon: Mauvaise nouvelle pour Ali Bongo

0

L’ancien chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a été déchu jeudi de la présidence de son parti, le Parti démocratique gabonais (PDG, ancien parti unique), a annoncé le parti dans un communiqué.

Depuis le 7 mars 2024, l’ancien chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba (ABO), n’est plus le Président du Parti démocratique gabonais (PDG), parti au pouvoir depuis 1968. « Une délégation s’est rendue à la résidence privée (…) d’Ali Bongo Ondimba (…) afin de lui notifier sa déchéance de la présidence dudit parti en raison de son incapacité multiforme », précise un communiqué publié au terme d’une réunion tenue au siège du parti à Libreville.

Réunis donc dans leur quartier général, le 7 mars, les têtes couronnées de la formation politique créée par Omar Bongo ont fait une déclaration à travers laquelle, les personnalités devant provisoirement présider aux destinées de ce groupe politique totalisant plus de 55 ans d’existence, ont été présentées. L’ex-parti au pouvoir battait de l’aile depuis le 30 août 2023, date de sa déchéance du pouvoir.

Par ailleurs, Joséphine Nkama (Patience Dabany), ancienne première dame et mère du président déchu Ali Bongo Ondimba, a été radiée de la formation politique créée par son mari défunt. Agé de 65 ans, Ali Bongo a été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) en octobre 2018. Il a été renversé en août 2023 suite à un putsch militaire, mettant fin à ses 14 ans à la présidence.

laissez un commentaire