S'Informer devient un plaisir

Forum des Jeunes leaders de l’économie sociale et solidaire : Baba Ndiaye, PCD de Kaolack, délivre un message d’espoir…

0

Le 1er forum de l’économie sociale et solidaire vient de s’ouvrir à Abidjan, la capitale administrative de la Côte d’Ivoire.Cette rencontre se déroule sous l’égide de l’ARDCI. Ainsi , le Président du Conseil Départemental de Kaolack,M.Baba Ndiaye, en sa qualité de Président de la Commission thématique de cette conclave, a été choisi pour représenter l’Association Internationale des Régions Francophones.Il a délivre un discours marqué au coin du bon sens.
En intégralité…

« J’ai l’insigne honneur, en ma qualité de Président de la Commission thématique « Jeunesse-Formation-Culture », d’assurer la représentation de l’Association Internationale des Régions Francophones à ces importantes assises du 1er Forum des jeunes leaders de l’économie sociale et solidaire organisé sous l’égide de l’ARDCI.Je voudrais, à cet effet, vous apporter les salutations pleines de cordialités du Président Laurent Wauquiez empêché qui m’a chargé de le représenter à ce grand forum de la jeunesse africaine.L’organisation d’une telle rencontre rentre en droite ligne des dernières orientations arrêtées d’un commun accord au sein de l’AIRF où nous avons décidé de ne point subir mais d’accompagner nos différentes collectivités dans ce tournant pris par les relations internationales qui, de plus en plus, seront basées sur la compétition économique.Dans ce sens nous avons tôt compris les enjeux au point d’opérer une mutation dans notre organigramme propre et dans l’orientation et l’organisation de nos commissions thématiques de travail ; d’où le privilège qui m’a été accordé de présider celle dénommée « Jeunesse-Formation-Culture » qui se trouve aujourd’hui à la croisée des chemins.En effet les questions de formation et d’insertion de la jeunesse sont aujourd’hui au cœur de toutes les problématiques de développement et guideront encore pour longtemps les politiques socio-économiques de nos états, organisations et autres regroupements partout à travers le monde. Pour l’avoir très tôt compris, la Francophonie, au sein de ses différentes organisations spécialisées, a pris le virage dès la fin des années 90. C’est ainsi que le Forum francophone des affaires a été mis en place au niveau supranational et devient de plus en plus le grand rendez-vous de nos opérateurs économiques partout à travers le monde.Au niveau des collectivités territoriales, nous avons, au niveau et au sein de l’AIRF, privilégié le brassage, l’échange et l’apprentissage des différentes méthodes de gouvernance, d’organisation et de promotion de nos potentialités socio-économiques ; d’où les nouvelles orientations fortes axées sur l’affirmation des régions, la coopération interrégionale et transfrontalière, la mise en avant des questions de l’eau, des énergies et de l’environnement, la prise en compte des besoins et aspirations de notre jeunesse et enfin la prise en charge spécifique de la zone du Sahel.C’est en ce sens qu’en notre sein nous avons fait le pari d’assurer le développement et la mise en valeur de l’énorme gisement que recèle nos territoires par la promotion de l’économie sociale et solidaire, seul chemin pouvant nous permettre de prendre le raccourci nécessaire pour assister au banquet des gagnants de demain.Dès lors, des manifestations telles que ce Forum qui nous réunit du 15 au 17 juillet ici en terre panafricaine du patriarche Feu Félix Houphouët BOIGNY (le Président fondateur de la Côte d’Ivoire qui doit être considéré comme l’un des précurseurs de l’économie sociale et solidaire) ; de telles manifestations, disais-je, doivent être institutionnalisées dans nos différentes zones éco-géographiques afin d’assurer l’émergence d’une nouvelle race de jeunes leaders sociaux et économiques, des leaders aptes à déceler les nécessités d’ajustements voire de changements de cap nécessaires et capables d’influer sur les orientations sans cesse changeantes du monde actuel en gardant à l’esprit les fondamentaux de nos choix d’aujourd’hui.L’AIRF, dans sa nouvelle démarche évoquée plus haut, entend accompagner toutes les initiatives novatrices centrées sur l’accompagnement et la promotion de notre jeunesse afin que les défis, sans cesse renouvelés qui nous interpellent, soient relevés dans le cadre d’un élan de solidarité et de mutualisation des efforts, seuls gages de notre réussite dans un monde de plus en plus compétitif. La jeunesse constitue ainsi la cible prioritaire de notre organisation commune l’AIRF qui, avec le volet atteinte des ODD, lui consacre énormément des ressources à sa disposition à travers différents programmes novateurs et dispositifs spécialisés etc…Les différentes rencontres que nous aurons au cours de ces trois (03) jours permettront, à chacun et à chacune d’entre nous, de mettre dans la corbeille commune ses initiatives et expérience propres, de bénéficier de l’apport des autres afin de construire ensemble les solutions les plus appropriées pour garantir le développement de nos régions et de nos pays respectifs. Je ne saurai terminer sans adresser aux organisateurs d’une telle rencontre les encouragements renouvelés de l’AIRF qui ne cessera d’appuyer de telles initiatives afin de faire de notre jeunesse d’aujourd’hui la locomotive du monde rénové et solidaire auquel nous aspirons tous, partout à travers le monde.Je vous remercie, chers participants de votre aimable attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.