DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Forte mobilisation de Pape Diop à Ziguinchor

0

En ce onzième jour de campagne électorale la coalition Bokk Gis Gis Liggeey, continue sa tournée nationale. Pape Diop, Mouhamadou Lamine Massaly et Habib Mbaye ont fait cap vers le sud du pays. Mais avant de quitter Kolda pour Ziguinchor, cette coalition de l’opposition a pêché dans les rangs de la mouvance présidentielle. Des jeunes de la région ont décidé de tourner le dos à Mame Boy Diao. 

Ces 275 jeunes regroupés autour de l’association des coiffeurs de Kolda ont décidé de cheminer avec Pape Diop et Cie. Selon leur président, ils se sentent trahi par Benno Bokk Yakaar qui ne leur a servi à rien. Raison pour laquelle, ils ont décidé de soutenir Bokk Gis Gis Liggeey qui incarne le changement. Le ralliement de ces jeunes risque d’être un gros coup dur pour la mouvance présidentielle dans cette partie du pays tombé sous le contrôle de la coalition de l’ancien président l’Assemblée.

Après avoir décimé Benno dans le Fouladou, l’ancien président de l’Assemblée, le Président du parti de l’Union pour une nouvelle République et l’ancien ministre Habib Mbaye sont arrivés dans le fief de Ousmane Sonko, tard dans la nuit. Ce malgré les pluies qui arrosaient le Sud. Dans cette partie du pays, un grand meeting a été tenu sur l’une des mythiques places de Ziguinchor. Devant les partisans venus de tous les coins, les têtes de listes départementales ont ouvert le feu sur leurs adversaires.

L’une d’elle a démonté de toute pièce les discours régionaliste d’Ousmane Sonko. « N’écoutez pas les personnes qui vous parlent de discrimination. Si on était discriminé, je ne serais pas aujourd’hui candidate », lance-t-elle en réponse au leader de Pastef. Prenant le relais, Ibrahima Dial a promis de battre haut la main les candidats de Benno Bokk Yakaar et Yewwi Askan Wi, en l’occurrence Guy Marius Sagna et Victorine Ndey, dans la région.  Pape Diop, qui a conclu la rencontre, a remercié la population Ziguinchoroise avant de revenir sur les réformes qui devait être faite à l’Assemblée nationale. Ce jeudi, la caravane de la tête de liste nationale doit s’engouffrer dans le sud-est du Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.