S'informer devient un réel plaisir

Fonds climat: 1 milliard de dollars pour le Sénégal

0

Le Centre mondial pour l’adaptation (CGA) va accompagner le processus d’accréditation des institutions sénégalaises pour lever un milliard de dollars du Fonds vert climat FVC) et les capaciter à présenter dans ce cadre des projets bancables, a-t-on appris jeudi des différentes parties concernées.

« Un milliard de dollars est disponible et n’attend que l’accréditation des deux structures que sont le Fonds souverain d’investissements stratégiques (FONSIS) et le Fonds de garantie des investissements prioritaires (FONGIP) », a indiqué le ministre sénégalais de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall.

Il présidait la signature de lettres d’intention entre le directeur du CGA Patrick Verkooijen, les représentants de ces deux fonds et le Centre de suivi écologique (CSE) et La Banque agricole (LBA), ces deux dernières entités étant déjà accréditées.

Cet accord s’inscrit dans le cadre du programme d’accélération de l’adaptation en Afrique (PAAA), initié par le Centre mondial pour l’adaptation (CGA).

Il s’agit de capaciter les institutions concernées et de les aider à mettre en place des projets et programmes pouvant capter des financements mais aussi les aider à se faire accréditer.

Dans cette perspective, le CGA a décidé d’accompagner le Sénégal pour le volet adaptation à partir du levier représenté par le Fonds Vert pour le Climat (FVC).

« Nous allons présenter bientôt des projets structurants pour pouvoir bénéficier de ces fonds en travaillant de manière concrète et efficace en la matière », a assuré le ministre de l’Environnement.

Selon Abdou Karim Sall, la lutte contre les changements climatiques constitue une priorité pour le Sénégal, au regard de la vulnérabilité du pays aux phénomènes météorologiques extrêmes et à leurs conséquences environnementale, sociale et économique.

« Elle conditionne ainsi le succès des politiques, stratégies, plans et programmes de développement du pays (…)’’, a ajouté le ministre de l’Environnement et du Développement durable.

Le directeur du CGA, Patrick Verkooijen, a lui insisté pour « une vision commune » entre les différentes parties concernées.

« Nous voulons mobiliser prochainement 1 milliard de dollars pour appuyer les initiatives du Sénégal en matière d’adaptation », a-t-il dit, assurant de l’engagement du Centre mondial pour l’adaptation d’atteindre cet objectif.

Pour ce faire, le directeur du CGA a promis d’accompagner les entités déjà accréditées « avec de bonnes propositions de projets. Et pour ceux qui ne le sont pas encore, nous serons là pour qu’elles dépassent le fardeau du système d’accréditation ».

De même, le CGA compte accompagner les entités concernées afin qu’elles « développent de solides propositions ».

« L’Afrique avance. Il y a déjà des initiatives audacieuses qui sont en train d’être mises en œuvre, mais on a besoin d’appui », a-t-il dit, avant de relever que cet accord va venir en appui de ce que le gouvernement sénégalais est en train de mettre en place.

Patrick Verkooijen promet de revenir l’an prochain pour s’enquérir de l’évolution de projets arrêtés d’un commun accord par les parties concernées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.