DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Faute d’autorisation de circuler : El Hadj Tall rend l’âme…

0

Le jeune El Hadj Tall a rendu l’âme, hier, après avoir manqué son rendez-vous pour faute d’obtention d’une autorisation de sortie. Ces parents ont dénoncé un tel manquement de la part de l’autorité administrative d’autant que le précieux sésame devrait être facilité aux malades.

La suspension des autorisations de sortie commence à faire ses premières victimes. En effet, le jeune El Hadj Tall, âgé de trente deux (32) ans, habitant Touba, est décédé, hier, après avoir raté son rendez-vous fixé par son médecin traitant de l’hôpital  Le Dante de Dakar. Et ce, à cause d’une autorisation de sortie qu’il n’a pu malheureusement obtenir de l’autorité administrative. « Nous avons vainement couru  derrière cette autorisation de circuler pendant 3 jours au niveau de la préfecture de Mbacké en respectant toutes les procédures. Finalement, le malade a rendu l’âme aujourd’hui (Ndlr : hier) même et inhumé aux cimetières », a expliqué un de ses parents. Qui, par la même occasion, a déploré avec la dernière énergie ce manquement de la part de l’autorité administrative.

« Peut-être que Dieu seul sait mais si on avait obtenu cette autorisation, El Hadj Tall pourrait survivre. Raison pour laquelle, nous lançons un appel aux autorités administratives pour q’elles épargnent les malades dans la non  délivrance des autorisations de circuler ».

Rappelons qu’avant-hier, une dame, Ndèye Ami Samb, âgée de 30 ans, est décédée pour les mêmes raisons.

laissez un commentaire