Une contraction de 2,3 % des prix des produits à l’exportation a été enregistré en mai dernier, comparativement à leur niveau du mois précédent, a-t-on appris de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie.
Ce recul s’inscrit dans le sillage du repli de 14,4 % des coûts des matières plastiques et caoutchouc, de 7,9 % de ceux des produits minéraux, de 7,1 % du prix des animaux vivants et produits du règne et de 4, 8 % enregistré dans le secteur des produits du règne végétal, indique la structure.
L’ANSD a relevé un ralentissement de cette tendance baissière par la majoration de 5,2 % des prix des ‘’perles fines ou de culture, pierres gemmes ou similaires, métaux précieux, plaques ou doubles métaux précieux et ouvrages en ces matières, bijouterie de fantaisie, monnaies’’.
Elle y ajoute également un relèvement de 3,8 % des coûts des produits des industries chimiques.
Comparativement à la même période en 2019, les prix des produits à l’exportation ont augmenté de 2,5 %. Sur les cinq premiers mois de 2020, ils ont progressé de 3 %, souligne la même source.
De leur côté, les prix des produits volatils à l’exportation ainsi que ceux des produits sous-jacents ont reculé respectivement de 7,5% et 1,8%, relativement au mois précédent. Rapporté à la même période de l’année précédente, les produits sous-jacents à l’exportation se sont renchéris de 3, % alors que les prix des produits volatils ont régressé de 0,3%.
L’ANSD précise que sur les cinq premiers mois de 2020, les produits sous-jacents à l’exportation se sont renchéris de 3,3% et ceux des produits volatils de 0,3%

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici