DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Exploitation du phosphate : Aliko Dangote va investir un milliard de dollars dans un projet au Sénégal

0

Reçu en audience puis élevé au grade de Commandeur dans l’Ordre national du Lion, vendredi dernier, par le Président Macky Sall, l’homme d’affaires nigérian Aliko Dangote a annoncé son intention d’investir un milliard de dollars dans un projet d’exploitation du phosphate au Sénégal. Le conglomérat cimentier de l’investisseur nigérian opère déjà depuis janvier 2015 au Sénégal, avec une filiale à Pout, dans la région de Thiès.

Après le ciment, c’est dans le secteur des phosphates que l’homme d’affaires nigérian Aliko Dangoté compte investir prochainement au Sénégal. Il en a fait part au Président Macky Sall, qui lui a accordé une audience au Palais de la République, vendredi en milieu de journée. Le montant annoncé est d’un milliard de dollars dans un projet d’exploitation de phosphate, soit un peu plus de 600 milliards de FCfa. «Nous avons eu des discussions fructueuses avec son Excellence (le Président Macky Sall). Nous avons l’intention d’investir plus d’un milliard de dollars dans notre projet d’exploitation de phosphate dès que nous recevrons notre licence», a-t-il notamment annoncé à sa sortie d’audience, en milieu de journée. Rencontre au cours de laquelle le Chef de l’État l’a élevé au grade de Commandeur dans l’Ordre national du Lion. Cette distinction est la plus haute conférée par la République du Sénégal à des personnalités civiles et militaires émérites.

Accompagné d’une forte délégation, le magnat africain du ciment a déclaré «être très honoré par cette grande marque de considération». «J’ai été très honoré d’entendre le Président dire que je mérite cette distinction pour tout ce que je fais au Sénégal et en Afrique. Au nom de mon groupe, je remercie son Excellence M. le Président Macky Sall de m’avoir élevé au grade de Commandeur dans l’Ordre national du Lion. C’est un geste que j’apprécie à sa juste valeur, car il vient renforcer les relations de notre groupe et de notre pays, le Nigeria, avec le Sénégal. Cela va nous motiver à investir davantage dans ce pays», a-t-il déclaré.

Le Sénégal dispose d’un potentiel en phosphate considérable. D’ailleurs, dans le secteur, il y a une certaine boutade qui veut que «le Sénégal est assis sur du phosphate». En effet, on trouve cette ressource quasiment partout dans le pays, sur toute la frange côtière à Thiès, Tivaouane, Taïba, Tobéne, Lam-Lam, Mekhé, Matam, Gossas, Coki, Diourbel, Niakhène, Kébémer, Louga, Tamba, Kolda, Kaolack Fatick, Kédougou, etc. Les réserves de phosphate du Sénégal sont estimées à plus d’un milliard de tonnes. Ce qui représente, sur la base d’une production annuelle de deux millions de tonnes, près de 500 ans d’exploitation, soit 20 générations. À titre de comparaison, l’or n’a qu’une durée d’exploitation estimée de moins de 25 ans, et le pétrole et le gaz 10 à 15 ans tout au plus.

En 2017, selon le rapport de l’Itie, le phosphate était au 1er rang des exportations minières avec 161 milliards de FCfa, devant l’or 158 milliards de FCfa, le ciment 116 milliards de FCfa et le Zircon 58 milliards de FCfa.

laissez un commentaire