DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Euro 2024 : qui sont les favoris de la compétition ?

0

L’Euro-2024 débute vendredi en Allemagne jusqu’au 14 juillet. Vingt-quatre sélections vont entrer en compétition avec l’objectif de soulever le trophée européen. Parmi elles, la France et l’Angleterre font figures de favoris, mais la Mannschaft, qui joue à domicile, pourrait aussi briller, tout comme le Portugal riche en talent ou encore l’Italie, tenante du titre.

L’Euro-2024 de football démarre vendredi 14 juin par un match d’ouverture opposant l’Allemagne à l’Écosse. Trois ans après le sacre de l’Italie, plusieurs équipes peuvent espérer remporter la compétition. Tour d’horizon des favoris de ce championnat d’Europe.

 

  • La France

L'attaquant vedette de l'équipe de France Kylian Mbappé aborde cet Euro-2024 avec un état physique incertain.
L’attaquant vedette de l’équipe de France Kylian Mbappé aborde cet Euro-2024 avec un état physique incertain. AFP – ROMAIN PERROCHEAU

Championne du monde en 2018 et finaliste du dernier Mondial organisé au Qatar en 2022, la France fait figure de grande favorite de l’Euro-2024, avant son entrée dans la compétition le 17 juin contre l’Autriche. Après la déception de l’élimination en 8es de finale lors du dernier championnat d’Europe en 2021, les Bleus espèrent enfin soulever le titre sous l’ère de Didier Deschamps.

L’équipe tricolore pourra compter sur sa star Kylian Mbappé. S’il a semblé libéré par l’officialisation de son transfert au Real Madrid, l’attaquant n’a toutefois pas connu une préparation optimale, se plaignant de douleurs au dos. Le retour réussi de N’Golo Kanté est la bonne nouvelle de cette préparation. Absent de la sélection depuis deux ans et exilé en Arabie saoudite (Al-Ittihad), le champion du monde 2018 a repris sa place au milieu comme si de rien n’était.

Dans le reste des postes, la France bénéficie d’un incroyable vivier avec notamment une armada offensive (Ousmane Dembélé, Antoine Griezman, Olivier Giroud ou encore Bradley Barcola et Marcus Thuram). La défense reste toutefois la grande interrogation avant le début de la compétition. Victime d’une grave blessure au genou, Lucas Hernandez est forfait pour la compétition tandis que Dayot Upamecano et Ibrahima Konaté n’ont pas brillé récemment.

  • L’Angleterre

Le prodige du Real Madrid, Jude Bellingham, sera l'un des hommes forts de l'effectif de Gareth Southgate pendant l'Euro.
Le prodige du Real Madrid, Jude Bellingham, sera l’un des hommes forts de l’effectif de Gareth Southgate pendant l’Euro. AP – Kirsty Wigglesworth

Toujours bien placée mais jamais sacrée, l’Angleterre de Gareth Southgate débarque à l’Euro avec un effectif doré et l’ambition assumée d’aller enfin chercher, un trophée que le pays du football attend désespéramment depuis 58 ans. Le sélectionneur a su bâtir des fondations solides sur un champ de ruines quand la fédération lui a confié les clés, en 2016, au sortir d’un Euro raté. Avec lui, l’Angleterre a tutoyé les sommets en Coupe du monde (demi-finale en 2018, quarts en 2022) et à l’Euro, en 2021 chez elle, où une séance de tirs au but manquée lui a coûté le titre contre l’Italie.

Sur le papier, Southgate, dont le contrat expire en décembre, dispose probablement de la meilleure équipe jamais entraînée. En attaque, les talents s’accumulent derrière le capitaine et avant-centre Harry Kane, avec Jude Bellingham, Bukayo Saka et Phil Foden, sans compter les doublures potentielles Anthony Gordon, Ivan Toney et Ollie Watkins. Le milieu de terrain a fière allure aussi avec Declan Rice, Kobbie Mainoo, Trent Alexander-Arnold, Conor Gallagher voire Adam Wharton (20 ans), la surprise venue de Crystal Palace, qui évoluait encore en D2 anglaise en janvier.

Seule la défense apparaît comme un possible talon d’Achille : le latéral droit Ben White snobe la sélection, le latéral gauche Luke Shaw n’a pas joué depuis mi-février et la défense centrale, privée de Harry Maguire sur blessure, n’offre pas de garanties très solides.

  • Le Portugal

La star de la sélection portugaise Cristiano Ronaldo disputera à 39 ans son sixième et très probable dernier tournoi continental.
La star de la sélection portugaise Cristiano Ronaldo disputera à 39 ans son sixième et très probable dernier tournoi continental. AP – Darko Bandic

Le Portugal a remporté l’intégralité de ses rencontres de qualification en étant la meilleure attaque (36 buts inscrits) et la meilleure défense (2 buts encaissés). La Seleçao a conclu sa préparation pour l’Euro-2024 en battant l’Irlande (3-0) mardi à Aveiro avec un doublé de Cristiano Ronaldo, apparu très en forme. A 39 ans, la star de l’équipe disputera son sixième et très probable dernier tournoi continental. Son expérience sera un atout indéniable pour encadrer les jeunes et prometteurs joueurs portugais au même titre que celle de Pepe, 41 ans, qui devrait battre le record du joueur le plus âgé à disputer un Euro.

Mais si la Seleçao figure pour certains observateurs parmi les favoris du tournoi, ce n’est pas seulement grâce à l’icône Ronaldo, meilleur buteur de l’histoire de l’Euro, avec 14 réalisations.  En attaque, il sera côtoyé – ou concurrencé – par des talents confirmés qui évoluent dans les clubs européens les plus compétitifs, tels que Joao Félix, Rafael Leao, Diogo Jota ou Gonçalo Ramos.

  • L’Allemagne

Le milieu de terrain allemand Toni Kroos s'est laissé convaincre par le sélectionneur Julian Nagelsmann de sortir de sa retraite internationale à 34 ans, pour participer à l'Euro-2024 à domicile.
Le milieu de terrain allemand Toni Kroos s’est laissé convaincre par le sélectionneur Julian Nagelsmann de sortir de sa retraite internationale à 34 ans, pour participer à l’Euro-2024 à domicile. AP – Martin Meissner

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Qualifiée d’office en sa qualité de pays hôte, l’Allemagne rêve d’un premier titre européen depuis 1996 et se cherche un nouveau souffle. Après avoir été éliminée en poules des deux dernières éditions de la Coupe du Monde, la Mannschaft est également sortie en huitièmes de finale lors de l’Euro 2021.

Pour ce championnat d’Europe à domicile, l’Allemagne compte énormément sur ses nouvelles stars, les jeunes Florian Wirtz, Jamal Musiala, Maximilian Beier, tous trois étant âgés de 21 ans. Le jeune sélectionneur Julian Nagelsmann va aussi pouvoir compter sur des joueurs expérimentés comme Toni Kroos (qui prendra sa retraite après la compétition), Manuel Neuer, Joshua Kimmich ou encore Leroy Sané. Ces noms de prestige, galvanisés par une compétition à la maison, pourraient permettre à la sélection germanique de décrocher un quatrième sacre dans cette compétition, ce qui constituerait un record.

  • L’Italie

Le gardien de but du Paris Saint-Germain Gianluigi Donnarumma a été appelé par le sélectionneur de l'Italie Luciano Spalletti pour participer à l'Euro 2024.
Le gardien de but du Paris Saint-Germain Gianluigi Donnarumma a été appelé par le sélectionneur de l’Italie Luciano Spalletti pour participer à l’Euro 2024. AP – Martin Meissner

Championne d’Europe surprise lors de la dernière édition de l’Euro en 2021, l’Italie espère réitérer son coup. Mais sur le papier, la Squadra Azzura ne fait plus aussi peur. Absente du dernier Mondial, la sélection a dû attendre les derniers instants de la phase de qualifications pour valider son billet pour l’Euro, grâce à un match nul contre l’Ukraine (0-0).

L’équipe de Luciano Spalletti manque cruellement d’un joueur vedette, mais elle pourra s’appuyer sur des cadres comme le gardien Gialuigi Donnarumma ou le milieu de terrain Nicolo Barella. Membre de la sélection sacrée en 2021, ce dernier est, avec ses neuf buts en 53 sélections, le meilleur buteur de l’actuelle Nazionale. Victime de l’éclosion de nombreux joueurs, les expérimentés Marco Verratti et Ciro Immobile sont en revanche les grands absents de la liste. Spalletti a aussi perdu juste avant le stage final de préparation les défenseurs Francesco Acerbi et Giorgio Scalvini, blessés.

Avec AFP

laissez un commentaire