DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

États-Unis: un policier ouvre le feu sur un homme

0

Un policier américain a vidé son chargeur en direction d’un suspect pourtant menotté après avoir cru entendre un coup de feu. Le bruit suspect provenait en réalité… d’un gland tombé sur le toit de sa voiture.

Un policier américain a vidé son chargeur en direction d’un suspect pourtant menotté après avoir cru entendre un coup de feu. Le bruit suspect provenait en réalité… d’un gland tombé sur le toit de sa voiture.
Une illustration concrète de la psychose liée aux armes à feu outre-Atlantique. Un policier de Floride a vidé son chargeur en direction d’un suspect pourtant menotté après avoir cru entendre un coup de feu, qui était en fait le bruit d’un gland ayant chuté sur son véhicule de patrouille.

« Coups de feu! Coups de feu! »
Les faits, difficiles à croire mais montrent la psychose liée aux armes dans un pays où elles pullulent, se sont déroulés en plein jour en novembre 2023 dans le comté d’Okaloosa, selon une vidéo récemment rendue publique par le shérif local.

La vidéo montre le policier, nommé Jesse Hernandez, au moment où il s’apprête à regagner son véhicule garé le long du trottoir, sous un chêne. A l’intérieur de la voiture, assis sur le siège arrière et menotté, se trouve un suspect de 24 ans tout juste interpellé. C’est à cet instant que tombe un gland sur la carrosserie du toit, ainsi que l’a déterminé l’enquête fouillée de huit semaines, ayant débouché sur un rapport de 44 pages.

Le bruit de la chute du gland peut être entendu dans l’enregistrement de la caméra-piéton de l’agent Hernandez qui, précisément 1,1 seconde après l’impact inoffensif se met à crier « Coups de feu ! Coups de feu ! »

Puis, dans une réaction également totalement excessive, le fonctionnaire de police se jette au sol, roule sur lui-même, dégaine son arme de service et tire à multiples reprises sur son propre véhicule de patrouille.

« Je suis touché! Je suis touché! », l’entend-on crier dans la vidéo, alors que personne ne le vise.
Au même moment, une collègue du policier, qui se trouvait également à l’extérieur du véhicule, dégaine aussi son arme et vide à son tour son chargeur en direction du véhicule.

laissez un commentaire