Le juge des flagrants a condamné hier, Diantal Mara (Diab Seck à l’état civil), l’homme qui se réclame marabout des artistes et autres célébrités, à trois mois ferme pour escroquerie. C’est sa deuxième condamnation. La première fois c’était en 2017. Cette fois, une émigrée vivant aux USA a sollicité ses service. Mme Dia a commandé la fameuse bague qui allait la rendre pleine aux As.

De ce fait, elle a envoyé 3,3 millions FCfa à son frère B. Diouf, chargé de remettre l’argent au marabout qui avait promis de tout restituer au bout de 30mn, le temps que l’opération mystique. Cependant, après la remise, le sieur a du attendre de 10h à 12 h pour réaliser que sa soeur et lui ont été roulés dans la farine. Interrogé, Diantal Mara a nié catégoriquement les faits. A défaut d’une condamnation, l’avocate de la dame a demandé de Diantal Mara soit puni pour abus de confiance. Pour la representant du parquet, l’escroquerie est établie avec les manœuvres frauduleuses qui ont commencé avec les émissions télévisées. Il s’y ajoute, les aveux de Diantal Mara qui a avoué à l’enquête avoir utilisé l’argent à des fins personnelles car sa famille avait des soucis d’argent.

Le tribunal convaincu qu’il y’a escroquerie, a condamné Diab Seck alias Diantal Mara à 3 trois mois et au paiement de dommages et intérêts d’un montant de 4 millions F CFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici